Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Coronavirus Algérie : Les hôpitaux de Biskra en manque d’Oxygène

Coronavirus Algérie : Les hôpitaux de Biskra en manque d’Oxygène

La situation est devenue préoccupante à Biskra, la crise sanitaire  induite par la propagation de la pandémie dans la région des Ziban-est étouffe les autorités sanitaires de la wilaya qui  pointent du doigt les comportements imprudents en de telles circonstances de la population qui est accusée de prendre à la légère les dispositions sanitaires édictées par les autorités compétentes du pays.

 

La situation épidémiologique dans la wilaya de Biskra commence sérieusement à inquiéter la  population et les responsables, plusieurs régions de la wilaya sont touchées, et les victimes qui se comptaient au début de la maladie sur les doigts d’une seule main sont maintenant en grand nombre. En effet et selon ce que rapporte le quotidien « El Watan », des familles cruellement peinées par la perte de leur père, fils ou frère, n’ont pas tardé à réagir et ce est due à une défaillance technique qui a causé une rupture de stock en oxygène pour les malades la semaine dernière.

Ces mêmes familles ont introduit des plaintes judiciaires à l’encontre de l’hôpital Hakim Saâdane, fer de lance de la lutte contre la propagation de l’épidémie à Biskra, qui est accusé de négligence et de laisser-aller ayant causé la mort de plusieurs malades de la Covid-19, précise la même source.

Le procureur de la République de la wilaya de Biskra a ordonné à la police judiciaire de diligenté immédiatement une enquête afin d’établir la véracité des faits, d’identifier les causes de ce manquement et les responsabilités éventuelles dans le décès de plusieurs personnes, précise El Watan.

De sa part  Mohamed Laïb, directeur de la santé de Biskra, a déclaré au même journal : « Ce n’est pas à cause de l’hôpital que le nombre de cas de Covid-19 augmente depuis l’Aïd El Fitr, c’est plutôt à cause de l’irresponsabilité et de l’inconscience de certains qui font fi de toutes les recommandations largement vulgarisées, nous avons pris toutes les dispositions pour que tous les hôpitaux soient régulièrement et suffisamment alimentés en oxygène, en médicaments et en produits de nettoyage,80% des personnes décédées de la Covid-19 sont des malades âgés atteints d’infections pulmonaires et cardiaques chroniques».

Le même responsable a affirmé que les unités anti-coronavirus de Sidi Okba, Zeribet El Oued, Tolga et Ouled Djellel seront dotées prochainement de citernes de grandes capacités voire de générateurs d’oxygène.

Rédaction d’Algérie360