Huwaei Connect 2020
Huwaei Connect 2020

Pr Lyes Rahal : « La hausse des contaminations au coronavirus était prévisible »

Pr Lyes Rahal : « La hausse des contaminations au coronavirus était prévisible »

Le professeur Lyes Rahal,  directeur de l’Institut national de santé publique (INSP) et membre du comité de surveillance et de suivi du Coronavirus, a confirmé aujourd’hui lundi que pendant le mois de juin il n’y a pas de grippe saisonnière et que toute personne présentant des symptômes devrait se rendre directement au diagnostic et au test de dépistage Coronavirus.

 

Le professeur Rahal, et lors de son passage en tant qu’invité du programme « Deif Sabah » sur la première chaîne de radio nationale, a déclaré que le fait d’avoir caché des symptômes représentant le coronavirus est un gros problème, invitant les cas suspects à se rendre immédiatement au service de détection le plus proche.

Il a également précisé que l’augmentation du nombre d’infections par le Coronavirus ces derniers jours était attendue, après l’assouplissement des procédures de quarantaine et la levée progressive du confinement, et que le citoyen a beaucoup négligé l’application des mesures préventives.

Rahal a également mentionné que la cellule opérationnelle de l’enquête et du suivi des enquêtes épidémiologiques avait atterri aujourd’hui, dans la wilaya d’Oran, dirigée par le professeur Mohamed Belhocine, une compagnie de l’Institut national de santé publique et un groupe de la wilaya d’Oran et d’Ain Temouchent.

Dans ce contexte, il a expliqué que l’objectif principal des enquêtes épidémiologiques dans les différents États est d’endiguer la pandémie et d’éliminer le virus des hôpitaux.

En ce qui concerne le nombre d’enquêtes épidémiologiques menées sur le déclenchement de l’épidémie de Coronavirus dans différents wilayas, le professeur Rahal a révélé que 60 000 enquêtes épidémiologiques ont été menées au niveau national, il a ajouté que les taches du comité scientifique se concentreront à l’avenir sur la stratégie de surveillance de l’épidémie et de son évolution et sur le respect des mesures préventives jusqu’à la disponibilité du vaccin.

Rédaction d’Algérie360