La Tunisie rouvre ses frontières : Ce qu’il faut savoir

La Tunisie a ouvert, ce samedi 27 juin 2020, ses frontières terrestres, aériennes, et maritimes, après une fermeture qui a duré presque 3 mois dans le cadre de la prévention contre la pandémie du coronavirus.

Dans un communiqué publié hier, le Ministère du Tourisme a annoncé que le WTTC (World Travel and Tourism Council) a certifié la Tunisie du statut de destination COVID-Safe « Safe Travel Stamp ».

Ce « cachet » a été conçu pour permettre aux voyageurs de distinguer les États et les entreprises du monde qui appliquent les protocoles standardisés de santé et d’hygiène, afin d’assurer la sécurité des voyageurs.

Cependant, plusieurs dispositions ont été mis en place pour le retour des tunisiens et l’arrivée des touristes étrangers.
Les tunisiens qui souhaitent séjourner dans des hôtels devront se déplacer, en groupes encadrés, vers des auberges dans des autobus touristiques respectant les mesures d’hygiènes
Les musées, les monuments, et les sites archéologiques touristiques seront accessibles, dans le respect du protocole sanitaire, aux groupes encadrés de touristes et résidents de l’auberge.

Les Tunisiens résidant à l’étranger peuvent entrer en Tunisie après une analyse de laboratoire (RT-PCR) présenté 72 heures avant l’entrée sur le territoire tunisien. La durée depuis la réalisation de l’analyse ne devrait pas dépasser les 120 heures à l’arrivée.

Une quarantaine de 7 jours dans un hôtel aux frais des ressortissants tunisiens est obligatoire, ainsi qu’un autre test PCR aux frais de l’État tout en respectant une période d’auto-quarantaine de 7 jours supplémentaires.

Pour rappel, le gouvernement tunisien a annoncé dans un communiqué rendu public le 24 juin, que les touristes et les voyageurs étrangers seront soumis à différents protocoles, selon le pays de provenance.

Rédaction d’Algérie360