L’apport des réseaux sociaux durant la crise du Covid-19

Ericsson Mobility Report a indiqué dans l’édition de ce juin le rôle majeur qu’ont joué les infrastructures numériques durant cette crise sanitaire que traverse le monde.

Depuis plus d’une dizaine d’années, les réseaux sociaux se sont incrustés dans le quotidien de millions de personnes de par le monde. Leur impact n’est pas des moindres, ils ont pu changer notre mode de vie et influer sur nos habitudes.

Avec la crise sanitaire du Coronavirus que traverse le monde, et qui a imposé des semaines entières de confinement, les réseaux sociaux ont plus que jamais été « consommés » par les citoyens de tout âges.

A ce sujet, Le Vice-Président Exécutif et Directeur de l’Activité Réseaux d’Ericsson, Fredrik Jejdling, a déclaré :

« La propagation de la Covid-19 a incité les citoyens à changer leur façon de vivre au quotidien dans le monde entier, en travaillant ou en étudiant depuis leur domicile pour bon nombre d’entre eux. Cela a conduit à un déplacement rapide du trafic réseau des quartiers d’affaires aux quartiers résidentiels. Le dernier Ericsson Mobility Report montre que les réseaux mobiles et fixes jouent un rôle encore plus important dans les infrastructures nationales essentielles ».

En effet, la pandémie exige d’appliquer des mesures d’éloignement social très strictes que seule la communication via les réseaux numériques permet de surmonter. Qu’il s’agisse de travailler, d’étudier, de faire ses courses, de se distraire ou de rester en contact avec les siens, les réseaux sociaux répondent présents en toute circonstance.

Le rapport d’Ericsson souligne la croissance phénoménale des abonnements 5G et s’attend à atteindre les 2.8 milliard d’ici la fin de 2025.

« Au-delà de la mesure du succès de la 5G en matière d’abonnements, son impact sera finalement jugé à l’aune des avantages qu’elle apporte aux personnes et aux entreprises. La 5G est faite pour l’innovation et cette crise a mis en évidence la véritable valeur de la connectivité et le rôle qu’elle peut jouer dans la relance des économies », rajoute Fredrik Jejdling.

Ericsson met en avant le rôle central d’internet et de l’importance crucial de la connectivité dans de telles situations de crises. Les nouveaux comportements engendrés par le confinement ont augmenté considérablement le flux du trafic des réseaux fixes et mobiles, cette croissance est estimée de 20 à 100%, indique le même rapport.

Selon une autre étude de l’entreprise, 83% des personnes interrogées, dans 11 différents pays, ont affirmé qu’internet, les réseaux sociaux et les technologies de l’information et de la communication de façon générale « les ont aidé à surmonter cette période et à faire face au confinement ».

Dans le même contexte, cette crise a également permis à la science d’envahir les réseaux sociaux, cette dernière connait une certaine « vulgarisation » auprès d’un très large public et sur différentes plates-formes d’échanges telles que TikTok, Snapchat, Instagram et Youtube.

Ces réseaux, étant très en vogue auprès de toutes les catégories de la société, ont donné la possibilité aux organismes de la santé et aux gouvernements de communiquer des informations de sensibilisation quant à la lutte contre le Covid-19.

Rédaction d’Algérie 360.