Couverture médiatique de l’enterrement du frère Ouyahia : Belhimer réagit

Le ministre de la Communication, Porte parole du Gouvernement, Ammar Belhimer, a réagi, ce mercredi 24 juin, à la couverture médiatique de l’enterrement de l’Avocat Laifa Ouyahia, frère de l’ancien premier ministre Ahmed Ouyahia.

«La couverture médiatique, notamment audio-visuelle, de l’enterrement de Me Laifa Ouyahia, frère du prévenu Ahmed Ouyahia, a donné une image qui n’honore ni le métier de journaliste ni le peuple qu’on est censé servir », a déploré le ministre.

« En effet, outre qu’elles consacrent le procédé indigne de l’humiliation, les images d’un ancien chef de gouvernement menottes aux poignets, éprouvé et abattu par la perte de son frère, exhibé dans un spectacle indigne relèvent de l’indécence morale », a-t-il ajouté.

Pour M. Belhimer ce qui s’est passé lors de l’enterrement du frère de Ouyahia « rappelle des images répugnantes qui nous avaient déjà marqué par le passé: plus précisément celles de l’actuel président de la République lors de l’inhumation de feu Réda Malek, Moudjahid et ancien Chef du gouvernement, le 30 juillet 2017. M. Tebboune, alors premier ministre, avait semblé être marginalisé au milieu des rires et des étreintes entre certains hauts responsables de l’Etat, du secteur privé et du syndicat».

« ’au cœur des valeurs éducatives qui régulent et cimentent les sociétés harmonieuses nous retrouvons, invariablement, le respect. Ce dernier commande de traiter avec de grands égards et à ne pas porter atteinte à qui ou à quoi que ce soit. Et ce, d’autant plus qu’au delà de tout voyeurisme, le droit l’impose », a souligné le ministre de la communication.

Redaction d’Algerie360