Manifestants arrêtés vendredi à Tizi Ouzou : « le verdict est tombé »

Le verdict à l’encontre des manifestants arrêtés, lors de la manifestation de vendredi à Tizi Ouzou, vient de tomber au tribunal de la même ville, rapporte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Trois manifestants condamnés à un an de prison ferme « dont deux (02) sans mandat de dépôt et un (01) avec mandat de dépôt (Amhis Hocine) pour port d’arme blanche », indique le CNLD.

Deux autres manifestants ont écopé de « six mois de prison ferme sans mandat de dépôt », tandis que neuf personnes « ont été relaxées », précise la même source.

Par ailleurs, 14 personnes accusées « d’outrage à corps constitué et destruction de biens publics », ont été relaxées, ajoute encore le Comité.

Rédaction d’Algerie360