Importation des voitures en Algérie : Voici les conditions de Tebboune

Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune, a présidé, hier, dimanche 14 juin, une réunion du conseil des ministres par visioconférence.

Lors de la réunion, M. Tebboune a demandé au ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali Braham, d’ajouter deux conditions au cahiers de charges fixant les modalités d’importation des véhicules en Algérie.

Le chef de l’Etat a exigé que l’importation des véhicules neufs soit en provenance du pays d’origine, avec lequel l’Algérie partage des intérêts communs clairs».

Pour la deuxième condition, M. Tebboune a exigé que « l’importateur soit spécialisé en la matière et apporte toutes les garanties de protection de l’économie nationale des pratiques négatives du passé ».

Par ailleurs, le chef de l’Etat a ordonné le recours à des compétences qualifiées en matière de gestion en évitant les intermédiaires dans l’importation des matières brutes, soulignant « la nécessité d’accélérer la mise en œuvre du plan industriel proposé dans le cadre d’un développement national équilibré, afin que le citoyen puisse ressentir sur le terrain un véritable début de changement en adéquation avec ses ambitions et aspirations. »

Rédaction d’Algerie360