Déconfinement : De nouvelles conditions pour la reprise des activités commerciales

Suivez-nous sur Viber et Google News

Le gouvernement a fixé, ce jeudi, de nouvelles conditions pour la reprise des activités commerciales durant la période de déconfinement qui débutera à partir du 14 Mai.

Dans un communiqué rendu public par les services du premier ministre, le gouvernement a exigé de nouvelles conditions pour les commerçants souhaitant reprendre leurs activités.

  • Les nouvelles conditions sont :

    L’obligation du port du masque.

  • L’affichage des mesures barrières et de prévention sur les lieux.
  • L’organisation des accès et des files d’attentes à l’extérieur et à l’intérieur des locaux de façon à respecter l’espacement et la distance physique, tout en limitant le nombre de personnes présentes au même lieu.
  • La mise en place à l’intérieur des locaux, d’un sens unique de circulation, de marquage lisible au sol et de barrières, pour éviter les croisements des clients.
  • L’installation de paillasses de désinfection aux entrées.
  • La mise à la disposition des usagers et des clients de solution hydro-alcoolique.
  • Le nettoyage et la désinfection quotidienne des locaux.
  • La désinfection des pièces de monnaie et des billets de banques.
  • Prévoir des bacs dédiés à recueillir les masques, gants, mouchoirs ou matériel médical usagé.

Pour l’activité des salons de coiffures hommes, elle nécessite d’organiser cette activité par voie de rendez-vous, de respecter strictement l’obligation du port du masque par le coiffeur et le client, la limitation de l’accès au local à deux clients au maximum ainsi que le nettoyage et la désinfection fréquents du local et des instruments et effets utilisés.

Concernant les marchés à bestiaux hebdomadaires, les marchés de fruits et légumes ainsi que les souks et grands espaces de vente de proximité, ils feront l’objet d’une attention particulière, où toutes les mesures sanitaires édictées doivent être appliquées rigoureusement par les responsables du marché, notamment le port du masque obligatoire, la distanciation physique, la désinfection des lieux et la mise à disposition des gels hydro alcoolique ainsi que le contrôle et l’organisation des accès, par l’usage d’appareil, l’installation de couloirs et de paillasses de désinfection aux entrées et la matérialisation des circuits de circulation des usagers par le moyen de traçage et de panneaux d’indication. Le contrôle de l’application de ces mesures par les commerçants sera assuré par les autorités habilitées.

Par ailleurs,  le gouvernement a  précisé que tous les clients doivent se doter d’un masque de protection et que les responsables et gérants des établissements seront tenus responsables du non respect de cette obligation.

Rédaction d’Algerie360