Pr Mohamed Yousfi : « L’usage de la chloroquine s’est révélé gagnant »

Suivez-nous sur Viber et Google News

Le professeur Mohamed Yousfi, chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital de Boufarik, estime que l’usage de la chloroquine pour traiter les malades du Covid 19 s’est « révélé gagnant ».

Lors de son passage ce mercredi à la radio nationale, le Pr Yousfi indique que « parmi les 600 malades qui ont bénéficié de ce médicament au niveau de son service, il n’a pas été constaté parmi eux d’effets secondaires à l’exemple, notamment, de problèmes cardiaques ».

Il souligne toutefois que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a pas interdit l’utilisation de ce médicament, précisant que l’Organisation n’a fait que mettre fin à ses essais cliniques.

Par ailleurs, l’infectiologue estime que la situation sanitaire engendrée par l’épidémie est « globalement » maitrisée au niveau de l’ensemble du pays. « Il n’y a qu’à observer la nette diminution des afflux de citoyens vers les services de santé ainsi que celle du nombre de lits occupés par les personnes affectées par le virus », ajoute-t-il.

Rédaction d’Algerie360