Commerçants impactés par le coronavirus : les propositions de l’Anca

Suivez-nous sur Viber et Google News

L’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA) a annoncé, mardi soir dans un communiqué, qu’une réunion a été tenue au siège du ministère du Commerce.

Le ministre du Commerce, le ministre délégué chargé du commerce extérieur, l’Association nationale des commerçants et artisans (ANCA), la Chambre nationale de l’industrie et commerce et des cadres du ministère, ont pris part à la réunion.

L’ordre du jour de la réunion a porté essentiellement sur « les propositions relatives à l’accompagnement des commerçants et artisans impactés » par la crise sanitaire, indique le communiqué de l’Anca.

Le communiqué de l’Association des commerçants et artisans a énuméré les propositions présentées lors de la réunion : « La possibilité d’accorder des crédits bancaires sans intérêts au profit des commerçants et artisans impactés ; La possibilité de l’exonération fiscale de 6 à 12 mois de l’exercice 2020 au profit des commerçants et artisans ; L’annulation des pénalités de retard pour les commerçants et artisans impactés par la crise ».

« Nous avons demandé au ministre du Commerce de transmettre la proposition d’autoriser la reprise de certaines activités commerciales et artisanales, au Premier ministre », conclut le communiqué de l’ANCA.