Vers une reprise progressive de certaines activités commerciales

Après de multiples appels des commerçants, le ministère du Commerce envisage une reprise progressive de certaines activités commerciales.

C’est le directeur général du contrôle économique et de la répression des fraudes au ministère du Commerce, Abderrahmane Benhazil, qui a fait l’annonce, hier lundi, dans une déclaration à la radio chaine 3. « Nous nous penchons actuellement sur l’option de lever certaines restrictions sur quelques activités commerciales », a-t-il souligné.

Cependant, cette reprise devra être progressive et selon un certain nombre de conditions. Le commerçant sera, en effet, tenu de respecter une « gestion sanitaire rigoureuse de son espace commercial », a précisé Abderrahmane Benhazil.

Pour les tenants de restaurants ou de magasins d’habillement, ils seront « contraints de restreindre les espaces où se déroulent habituellement leurs activités », pour assurer le respect de la distanciation sociale.

En outre, tous les commerçants sont appelés à se conformer à des mesures sanitaires strictes et instaurer des règles d’hygiène insiste l’intervenant, rappelant que « le port du masque ainsi que les mesures de distanciation doivent absolument être de rigueur ».

Ainsi, vont être autorisé, dans un premier temps « les magasins d’habillement, toute activité en lien avec la restauration collective et les salons de coiffure », indique le même responsable, précisant que ces autorisations toucheront, quelque « 150 000 commerçants et artisans ».

Par ailleurs, Abderrahmane Benhazil souligne qu’aucune date n’a été fixée pour l’application de ces mesures, pour le moment.

Rédaction d’Algerie360