Report du Bac et BEM 2020 : les inquiétudes des inspecteurs de l’éducation

Suivez-nous sur Viber et Google News

Après la décision du gouvernement de reporter les examens du BEM et du bac, le syndicat des inspecteurs de l’éducation nationale (SIEN) a exprimé ses inquiétudes quant aux conséquences que pourrait avoir ce report sur les résultats des élèves.

En effet, dans une déclaration du bureau national des représentants des directeurs de l’éducation nationale rapportée ce dimanche par « Le Soir d’Algérie », ces derniers considèrent que ces mesures sont « irréfléchies et inexpliquées », dans la mesure où elles ont été prises « à la hâte ».

« Le report des examens finaux du secondaire et du moyen jusqu’à la mi-septembre prochaine est une décision précipitée », précise le syndicat.  « Cela aura de graves conséquences sur les candidats aux examens, sur les conditions de la prochaine rentrée scolaire et même sur l’ensemble de l’année scolaire 2020-2021 », ajoute le communiqué.

Les inquiétudes formulées par le syndicat concernent donc « le vide pédagogique résultant de la longue interruption des cours qui transformera les élèves, en fin de cycle, en candidats libres ». Les répercutions seront perceptibles lors de l’annonce des résultats des examens.

Les inspecteurs appellent, toutefois, les responsables du secteur à « réfléchir à un plan qui exclut toute prise de décision de façon improvisée », préconisant « d’accélérer la publication des textes réglementaires qui impliquent la modification du calendrier des vacances scolaires afin de combler le fossé pédagogique et organiser un plan de révision pour les candidats ».

Selon le syndicat, il est nécessaire de « reconsidérer la date précise du déroulement de l’examen du baccalauréat et de sa programmation au cours de la première semaine de septembre prochain ». Et face à l’évolution de la situation épidémiologique, le syndicat estime qu’il est judicieux « de penser et de planifier désormais comment vivre avec l’épidémie ».

Rédaction d’Algerie360