Tensions à Kherrata au lendemain de la marche pour la libération des détenus

les éléments de la brigade de recherches et d’intervention (BRI) ont investi le quartier populaire « Carrière » de la region de Kharrata en vue d’arrêter des militants politiques ayant organisé la marche de la veille de l’Aid en soutien aux détenus politiques et d’opinion, raporte le quotidien Francophone  » Liberté « .

 

Le jeune hirakiste, Abdellatif Kehouh,a été arrêté devant l’agence Cnep-Banque de Kherrata, les forces d’intervention de la police ont continué leurs vaste opération d’arrestations de militants, ce qui a provoqué la colère des habitants de la ville de Kherrata, un groupe de jeunes dudit quartier ont vite riposté par des jets de pierres et autres projectiles, de leurs part, et face a une telle réaction, la patrouille de la BRI a préféré battre en retraite pour éviter l’affrontement. Néanmoins, plusieurs dégâts matériels ont eté déplorés, pas moins de deux véhicules de la police saccagés, ajoute la même source.

A noter, que le jeune hirakiste, Abdellatif Kehouh arrêté le matin, a été libéré après avoir été auditionné sur PV par la police judiciaire de la sûreté de daïra de Kherrata, précise « Liberté », l’activiste a été interrogé sur son implication dans les activités du hirak, notamment sa participation à la marche citoyenne organisée au deuxième jour de l’Aïd.

Rédaction d’Algérie360