Pr Maouga : « Le Hirak est né après une réunion à Paris » (Vidéo)

Suivez-nous sur Viber et Google News

Le sociologue et professeur émérite à l’École supérieure nationale de journalisme Mohamed-Lakhdar Maougal a déclaré dans l’émission spéciale « L’apport du Hirak à l’Algérie Nouvelle » sur Canal Algérie que le Hirak est né après une réunion à Paris.

Sur une question à propos des objectifs du Hirak, le Pr Mohamed-Lakhdar Maougal a estimé qu’il faut d’abord « se demander d’où ça vient ». Avant de rétorquer que « le Hirak a démarré un 22 février après une réunion à Paris ».

Selon lui, cette réunion a été « plus au moins commanditée par El Magharibia ». « Peu avant le déclenchement (du Hirak NDLR), il y’a eu une réunion à Paris », précise-t-il.

La localisation de la réunion à Paris « a étonné tout le monde, vu que les commanditaires étaient basés à Londres », continue l’invité de l’émission « L’apport du Hirak à l’Algérie Nouvelle ».

Il évoque, de surcroit, un fait « indiscutable » ; lors de « la première forme du déclenchement du Hirak, l’investissement de la rue, à part le 22 février, a été relativement violent ». « Subitement, en l’espace d’une semaine, le Hirak s’est pacifié. Et il a commencé à donner un certain nombre d’éléments pour l’observateur averti », a-t-il ajouter, avant de faire remarquer que « le Hirak commence à investir la rue toujours après la séance de la prière du vendredi ».

Rédaction d’Algerie360