Coronavirus : une rencontre de League des champions serait à l’origine de 41 décès

La rencontre des 8e de final retour de Ligue des champions, disputée le e 11 mars en Angleterre entre Liverpool et l’Atlético Madrid, « pourrait être lié à la mort de 41 personnes », indique une étude britannique publiée hier dimanche.

Selon les données des autorités sanitaires du Royaume-Uni, citées par cette étude, ces 14 victimes seraient « survenues dans des hôpitaux proches de Liverpool entre 25 et 35 jours plus tard ».

Le maire de la métropole de Liverpool avait demandé, le mois d’avril dernier, d’enquêter sur l’éventuel rôle qu’a joué le match, disputé devant 52 000 personnes, dans la diffusion du coronavirus dans sa ville.

Par ailleurs, la rencontre de 8e de finale de Ligue des champions, disputée le 19 février entre Bergame et Valence, est également soupçonnée d’être à l’origine de l’explosion du nombre de cas de coronavirus en Europe. La rencontre s’est déroulée à Milan, la région italienne la plus touchée par la pandémie.

Rédaction d’Algerie360