Les graves accusations de Marzouki contre les Émirats arabes unis

L’ancien président tunisien, Moncef Marzouki, a accusé les Émirats arabes unis d’avoir mené des contre-révolutions dans les pays du Printemps arabe.

Lors d’une conférence par visioconférence organisée, jeudi dernier, par le parti marocain « l’Istiqlal », M. Marzouki a accusé le prince héritier d’Abu Dhabi d’avoir tenté de le détruire.

« Mohammed bin Zayed, le prince héritier d’Abu Dhabi, est responsable de l’anéantissement du Printemps arabe. Il avait auparavant tenté de le détruire en Tunisie, et il le fait aujourd’hui en Libye », a-t-il dit.

Pour M. Marzouki, le rôle des Émirats arabes unis est de mener des contre-révolutions dans les pays de la région, soulignant que « la vague du Printemps arabe ne s’est pas arrêtée et elle reviendra à nouveau au front ».

« Bin Zayed et Mohammed bin Salman (prince héritier saoudien, ndlr) sont responsables de catastrophe humanitaire et des crimes de guerre au Yémen. Ils devraient être traduits devant la Cour pénale internationale », a ajouté M. Marzouki .

Pour rappel, le président tunisien avait accusé, en 2019, le régime de Bouteflika d’avoir soutenu la contre-révolution en Tunisie.

Massin.A