Déconfinement : Le ministre de la santé pose les conditions

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a fait savoir, jeudi dernier, qu’un plan de déconfinement a été élaboré par son département.

Lors de son passage à l’émission « L’Invité de la Rédaction » de la chaîne 3, M. Benbouzid a indiqué que

ce plan de déconfinement a été élaboré par le Comité scientifique et de suivi de la pandémie du coronavirus en Algérie.

Pour le ministre, le plan de déconfinement ne pourrait être envisagé que s’il y a des indices favorables.

«Lorsque la courbe (du coronavirus) s’améliorera, lorsque les chiffres baisseront, lorsqu’on aura suffisamment de certitudes qu’il n’y a pas de foyers qui dérangent, on proposera des mesures de déconfinement», a-t-il dit.

Le ministre a fait savoir que le plan de déconfinement pourrait être lancé lorsque le nombre de contaminations passera sous la barre des 50 cas par jour.

La référence pour aller vers cette mesure reste « les chiffres concernant le nombre de contamination et de décès », a estimé M. Benbouzid.

Rédaction d’Algerie