Pétrole : la hausse des prix se poursuit

Après le recul des stocks de brut aux États-Unis pour la 2e semaine consécutive, les prix du pétrole ont connu leurs plus hauts niveaux depuis le mois de mars dernier.

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet a terminé à 35,75 dollars à Londres, en progression de 3,2% soit 1,10 dollar par rapport à la clôture de mardi.

À New York, le baril américain de WTI pour juillet, dont c’était le premier jour d’utilisation comme contrat de référence, a grimpé de 4,8% ou 1,53 dollar, à 33,49 dollars.

Selon un rapport hebdomadaire de l’Agence américaine d’information sur l’Énergie (EIA) diffusé mercredi, et rapporté par l’AFP, « les réserves de brut aux États-Unis se sont établies à 526,5 millions de barils au 15 mai, soit une chute de 5,0 millions ».

Rédaction d’Algerie360