Mort d’un citoyen lors d’une interpellation de police : Le procureur apporte des précisions

Le procureur de la République près le tribunal d’El Hadjar (Annaba), a apporté, ce jeudi, des precisions sur l’affaire du citoyen mort lors d’un affrontement entre la police et des citoyens qui tentaient d’empêcher l’arrestation de leur proche, un « repris de justice ».

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, le procureur du tribunal d’El Hadjar a apporté des précisions sur cette affaire.

« Mercredi 20 mai vers 18h, des agents de la police judiciaire (PJ) de Sidi Amar sont intervenus pour arrêter le dénommé A. R. soupçonné de trafic de drogue », lit-on dans le communiqué.

« Durant cette opération, les agents de police se sont vu opposer une résistance violente, avec armes blanches et des jets de pierre, de la part des membres de la famille de la personne recherchée ainsi que des jeunes du voisinage », a a ajouté la même source dans le communiqué, précisant que les agents de la PJ ont fait usage de balles en caoutchouc pour disperser la foule.

Le père de la personne recherchée a été touché au niveau de la poitrine par une balle en caoutchouc. Il est décédé au moment de son transfert à l’hôpital, a souligné le communiqué, ajoutant que le procureur a ordonné d’effectuer une autopsie sur le corps.

Rédaction d’Algerie360