Le président du Club des Magistrats sera traduit devant le CSM

Le président du Club des Magistrats, Sadedin Merzoug sera traduit devant le Conseil Supérieur de la magistrature CSM, le 1er juin prochain.

Dans un poste publié sur sa page Facebook hier soir, Sadedin Merzoug a indiqué avoir appris auprès de ces collègues qu’il sera « traduit le 1er juin 2020, devant le Conseil supérieur de la magistrature ».

Le président du club des magistrats affirme dans une déclaration à Liberté Web, que « c’était prévisible depuis le début du Hirak ». Il ajoute qu’il « risque, dans un premier temps, d’être radié du corps de la justice ».

Rédaction d’Algerie360