Constitutionnalisation de Tamazight : le HCA réagit

Suivez-nous sur Viber et Google News

Le Haut-commissariat à l’Amazighité HCA a réagi, hier dimanche dans un communiqué à la constitutionnalisation de Tamazight prévue dans le projet préliminaire de la révision de la Constitution.

Tout en saluant cette démarche, le HCA a estimé que « sceller tamazight dans la Constitution, signifie une réappropriation historique, résolue et franche d’un héritage foncièrement authentique qui nous invite à nous référer à l’histoire lointaine et à nous inspirer avec fierté des faits marquants de la résistance et de la quête de la liberté dont la terre algérienne a été le théâtre depuis des millénaires ».

De surcroit, le HCA a affirmé avoir soumis sa contribution écrite au comité d’experts chargé d’élaborer un texte consensuel dans le cadre des consultations autour du projet de la révision de la Constitution.

Cette contribution s’articule autour de la « redéfinition de l’appartenance de notre pays dans le texte du préambule, (histoire et géopolitique), du principe de l’équité constitutionnelle qui affirme que Tamazight est une constante de la Nation aux côtés de l’Islam et de la langue arabe et de l’exigence de la création d’un Haut Conseil à l’Amazighité ».

Rédaction d’Algerie360