Le « Washington Post » dédie une page de son édition papier à Khaled Drareni

Le journal américain  » the Washington Post » a dédié une page complète de son édition papier au journaliste algérien Khaled Drareni en guise de soutien.

« Dans The Washington Post d’aujourd’hui, les lecteurs trouveront une annonce imprimée pleine page de RSF (Reporters Sans Frontières, ndlr) qui appelle les autorités algériennes à libérer immédiatement le journaliste détenu Khaled Drareni et à veiller à ce que les journalistes puissent librement rapporter les informations sans crainte de sanctions », a indiqué le Washington Post sur Twitter.

Incarcéré à la prison de Kolea (40km d’Alger), le journaliste khaled Drareni a été placé, le 29 mars 2020, en détention provisoire par le tribunal Sidi Mhamed d’Alger.

Khaled Drareni est accusé d’«incitation à un attroupement non armé » et d’« atteinte à l’intégrité du territoire national ».

Rédaction d’Algerie360