Moustiques tigres : le ministère de la santé met en garde contre une éventuelle invasion

Suivez-nous sur Viber et Google News

Le ministère de la santé a mis en garde contre une éventuelle invasion de moustiques tigres durant les prochains jours, selon une note envoyée aux hôpitaux de plusieurs wilayas.

En effet, les wilayas d’El Tarf, Annaba, Skikda, Jijel, Boumerdes, Béjaïa, Alger, Blida, Tizi-Ouzou et Tipaza pourraient faire face à une invasion de moustiques tigres durant les prochains jours, selon Echoroukonline qui cite les déclarations du chef de service de prévention contre les maladies infectieuses de l’Hôpital de Bouhadjar dans la wilaya d’EL Tarf, Dr Sabri Djerroud.

Selon le même responsable, le ministère a adressé une note aux hôpitaux des wilayas concernées les appelant à prendre les mesures nécessaires en réactivant le dispositif d’alerte et de surveillance, en vue d’une éventuelle invasion de moustiques tigres.

Ce dispositif d’alerte et de surveillance mis en place par le ministère, permettra aux médecins de de diagnostiquer précocement les cas infectés, communément appelés « des cas importés », considérant qu’ils peuvent provenir de l’étranger, ajoute le même responsable.

Ces Moustiques qui se prolifèrent pendant la période allant du 1er mai à la fin du mois de novembre, peuvent transmettre trois types de fièvre à savoir, le Chikungunya, la dengue ou le Zika, selon Dr Sabri Djerroud.

Le moustique tigre, aux origines du sud de l’Océan atlantique, se propage à travers le commerce international, notamment celui des pneus de véhicules. Une fois installée quelque part, elle se prolifère dans les jardins, des étangs d’eau stagnante, les canalisations des eaux usées … selon la même source.

Rédaction d’Algerie360