Affaire de la femme Médecin décédée à Setif : Benbouzid ordonne l’ouverture d’une enquête

Le ministre de la Santé de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderahman Benbouzid a annoncé, ce hier soir, vendredi 15 mai, avoir ordonné l’ouverture d’une « enquête administrative » pour déterminer les circonstances du décès de la femme médecin (28 ans) de Setif.

Dans un entretien accordé au quotidien d’expression arabe « El Khabar », M. Benbouzid a déclaré : « J’ai ordonné l’ouverture de l’enquête, qui ne serait pas judiciaire, mais plutôt administrative et interne pour connaître les circonstances du décès et si la femme médecin a été effectivement contrainte de travailler malgré son état de santé ».

Le ministre de la santé a chargé l’inspecteur général du ministère de la santé de mener l’enquête pour connaître le motif ayant poussé la médecin à travailler malgré sa grossesse.

La femme médecin décédée était enceinte de sept mois et atteinte du Coronavirus depuis quelques jours. Selon le mari de la victime, les responsables de l’hôpital de Ras El Oued où elle exerçait, auraient rejeté sa demande de congé.

Rédaction d’Algerie360