Liberté provisoire pour Abdelmalek Benhamadi

Liberté provisoire pour Abdelmalek Benhamadi

Le magistrat instructeur de la Cour d’Alger a remis, ce mercredi, en liberté provisoire  l’homme d’affaires, Abdemlalek Benhamadi.

Pour rappel, l’Homme d’affaires a été placé sous mandat de dépôt  en Août 2019. Il est poursuivi avec son frère Abderahmane Hamadi et plusieurs autres prévenus  pour « financement occulte des partis politiques, bénéfice du pouvoir et de l’influence des agents de l’Etat, des collectivités locales, des entreprises et des institutions publiques de droit public, des entreprises publiques-économiques, des entreprises publiques à caractère industriel et commercial lors de la passation des contrats, des marchés et d’avenants à l’effet d’augmenter les prix ou de modifier, en leur faveur, la qualité des produits et des services et de l’approvisionnement ».

Send this to a friend