15e Jeux Paralympiques de Londres, Motivation, confiance et sérénité chez les Fennecs

15e Jeux Paralympiques de Londres, Motivation, confiance et sérénité chez les Fennecs
13a_812862240.jpgLe stade olympique de Stratford  s’apprête à retrouver la flamme olympique, le mercredi, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Paralympiques qui, selon les autorités britanniques, devrait être aussi «formidable, émouvante et mémorable» que celle des JO de Pékin 2008.
Aux Jeux Olympiques pour valides, achevés qu’ils furent il y a tout juste deux semaines, succèdera la cérémonie d’ouverture des 15e Paralympiades, prévue pour mercredi, laquelle va durer un peu moins de trois heures à partir de 20h00 au stade olympique qui contient 80 000 places. Les Jeux Paralympiques de Londres seront les plus médiatisés de l’histoire. Les sponsors ont déferlé de partout et l’excellent retour sur investissement a été salué par les autorités britanniques. Une chose est sûre, plusieurs records sont déjà tombés. Sebastian Coe, le président du Locog a ainsi fait savoir, mercredi dernier, que 2,1 millions de billets ont été vendus, dont 600.000 au cours du mois écoulé. Londres espère atteindre un total de 2,5 millions quand, à Pékin, quelque 1,8 million avaient été achetés pour les Jeux Paralympiques. Autre record, ces Jeux compteront plus d’athlètes et de délégations. Enfin, le record de vente des droits de diffusion a été battu avec 10 millions de livres. Les cérémonies d’ouverture et de clôture seront diffusées sur France Ô et toutes les compétitions seront visibles en direct sur Mont-Blanc, explique un porte-parole de la chaîne. Idéalement, l’Algérie aimerait bien  gagner quelques places et bousculer la hiérarchie. Mais, que peut-elle contre le peloton de tête formé toujours de monstres sacrés tels que  la Chine (89 médailles d’or en 2008), la Grande-Bretagne (42), les Etats-Unis (36), mais aussi l’Ukraine, l’Australie, l’Afrique du Sud et le Canada qui reste intouchable ? La délégation algérienne  aura aussi du mal à inquiéter les Russes et les Brésiliens qui préparent les JO-2016 de Rio. Pour atteindre leurs ambitions, les Verts qui se sont envolés, mercredi, pour la capitale britannique, devront faire mieux que les pays qui sont arrivés juste devant eux à Pékin. L’Algérie prend part au rendez-vous paralympique de Londres avec 32 athlètes dont l’équipe de goal-ball formée de six joueurs. Elle sera présente également en athlétisme avec 23 sportifs et en judo (3).  Ils auront l’objectif de faire mieux qu’à Pékin en 2008 où le handisport algérien avait remporté quatre médailles d’or, trois en argent et huit en bronze, synonyme de 31e place au tableau final sur 76 pays classés. Cet objectif est dans les cordes de plusieurs Algériens au vu de leur expérience et de leurs performances personnelles.
Une préparation à la hauteur de l’événement
En prévision de ces 15e Paralympiques, les Algériens ont bénéficié d’une préparation à la hauteur de l’évènement, avec plusieurs stages et tournois de haut niveau et d’un volume de travail adéquat. A Londres, les athlètes devraient effectuer, avec leurs coachs, les derniers réglages avant le début des compétitions. Pour ce rendez-vous auquel l’Algérie prend part pour la 6e fois consécutive, les sélections nationales ont bénéficié de moyens à la hauteur de l’événement. L’équipe de Goal-Ball, composée de six joueurs, a entamé ses stages
consacrés, principalement, au volet technico-tactique, avec des séances biquotidiennes, de la musculation et des séances technico-tactiques, avec des matchs d’application. Pour le staff technique, le plus important pour l’équipe est de rester dans la même dynamique de travail effectué depuis plusieurs mois et corriger les imperfections techniques (individuelles et collectives). Les athlètes n’ont  rien laissé au hasard et ont voulu  un maximum d’atouts avant les compétitions, car ils sont conscients de la mission qui les attend à Londres. Pour sa part, la sélection d’athlétisme, composée de 23 athlètes, était en regroupement à Alger sous la houlette de neuf entraîneurs. Un programme assez chargé a été établi pour les athlètes, avec du biquotidien. Les séances d’entraînement ont été appliquées à la lettre. Tout s’est passé  pour le mieux pour  l’ensemble des athlètes qualifiés pour les JP de Londres auxquels un programme varié, avec footing, musculation et travail au rythme des compétitions, a été élaboré par les coaches. Le stage consacré aux athlètes d’athlétisme a pris fin le 14 août, avant de reprendre le 22 août, la veille du départ de la délégation paralympique, algérienne pour Londres. Quant à  l’équipe de judo pour malvoyants, Ouldhadj Ouidir a préféré regrouper ses athlètes chaque jour et les libérer le soir pour maintenir la forme des trois athlètes qualifiés et les préserver de blessure surtout. Ayant déjà bénéficié d’un total d’environ huit stages en Algérie et à l’étranger et de deux tournois internationaux, les athlètes auront maintenant à confirmer leur progression et leur place de choix à Londres. Afin d’entourer les athlètes qualifiés de bonnes conditions de travail, la fédération leur a procuré  les meilleurs moyens possibles pour réussir dans leur mission. Ils auront pour objectif de faire mieux qu’à Pékin en 2008 où le handisport algérien avait, rappelons-le, remporté quatre médailles d’or, trois en argent et huit en bronze, synonyme de 31e place au tableau final sur 76 pays classés.
A. L.
Liste des athlètes engagés :
Samir Nouioua (T46/800m et 1500m), Elhouari Bahlaz (F32/Club et disque), Kamel Kardjana (F33/poids, disque et javelot), Abdellatif
Beka (T13/800m et 1500m), Sofiane Hamdi (T37/100m, 200m et 400m), Karim Betina (F32/poids, Club, disque), Hocine Gherzouli (F40/poids), Alla Boukhalfa (T35/100m et 200m), Madjid Djemaï (T37/800m et 1500m), Mohamed Berrahal (T/F51/disque et 100m), Mounir Bakiri (F32, poids), Firas Bentria (F11/longueur), Nacer eddine Karfas (T12/5000m et marathon), Khaled Hanani (T37/800m et 1500m), Djamil Nasser (T12/200m et 400m), Zineddine Sakhri (T13/ 400m et 800m), Samir Belhouchet (F13/javelot), Safia Djellal (F58/poids, javelot), Nadia Medjmedj (F57/disque et poids), Nassima Saïfi (F58/disque, poids), Mounia Gasmi (F52/Club), Mehdi Fatiha (F40/poids et disque), Hamri Lynda (T13/longueur et 100m).
Judo (3 athlètes) :
Noura Mouloud (-60kg), Sid Ali Lamri (-66kg) et Zoubida Bouazoug (-70kg)
Goal-Ball (équipe de six joueurs) :
Mohamed Mokrane (capitaine), Abdelhalim Larbi, Bentria Firas, Imadeddine Godman, Mohamed Ouali, Ishak Boutaleb.