111e mardi du Hirak : Les étudiants maintiennent la pression à Alger

111e mardi du Hirak : Les étudiants maintiennent la pression à Alger

Des centaines d’étudiants sont  à nouveau sortis, ce mardi à Alger, dans une marche pacifique  à l’occasion du 111e mardi, lors de laquelle ils ont réitéré leur soutien aux revendications du Hirak populaire pour un changement radical en Algérie.

Après s’être rassemblés à la Place des Martyres, les étudiants appuyés par des citoyens, ont sillonné les principales rues menant à la Grande-Poste, halte incontournable pour les manifestants qui ont réitéré leur soutien aux revendications du Hirak populaire pour une Algérie meilleure, une presse indépendante et un état de droit.

Tout au long de leur manifestation, les étudiants ont scandé des slogans hostiles au pouvoir en place, outre les revendications habituelles pour le départ de tous le système, les étudiants ont brandi plusieurs des banderoles sur lesquelles il était écrit notamment “nos revendications sont légitimes”, “Algérie libre et démocratique”, “État Civile, non militaire”, ” Nous sommes des étudiants pas des terroristes”, et «Harrirou el massadjine ma baouche el cocaïne !» (Libérez les détenus, ce ne sont pas dealers).

Affirmant qu’ils continueront leurs marches hebdomadaires jusqu’à satisfaction des revendications du Hirak, les étudiants ont repris le slogan phare du mouvement populaire, engagée dans sa troisième année «Wallah marana habsine !» (Nous jurons de ne pas abandonner).