?Vidéo |Kadour Chouicha et Toufik Hassani, relaxés

Kadour Chouicha et Toufik Hassani, relaxés et leur affaire classée , affirment des militants des droits humains, et des membres de la famille de Kadour Chouicha.

Arrêtés ce mardi lors de la 47e marche des étudiants à Oran, les deux manifestants dont le chef du bureau de la ligue algérienne des droits de l’homme à Oran (LADDH) d’Oran, Kaddour Chouicha, ont été placés en garde à vue au commissariat central à Oran, et présentés ce matin devant le procureur près le tribunal cité Djamel à Oran. Pour rappel : Kadour Chouicha a été remis en liberté provisoire le 7 janvier et son procès reporté pour le 28 janvier de l’années en cours. Toufik Hassani, quant a lui a été arrêté et emprisonné pour avoir dénoncé la répression de la 33e manifestation des étudiants à Alger.