Vidéo: Les femmes cadres d’Etat devraient céder leurs salaires car leurs maris subventionnent à leurs besoins, selon Mounia Meslem

mercredi 30 novembre 2016 à 10:09
Source de l'article : Huffpostmaghreb.com

Les femmes Algériennes, du moins les cadres d’Etat, devraient céder une partie, voire l’intégralité de leurs salaires à l’Etat « puisque leurs maris subventionnent à leurs besoins ». C’est ce que la ministre de la Solidarité sociale, Mounia Meslem a déclaré à la chaîne de télévision El Bilad.

El Bilad interrogeait les ministres s’ils étaient prêts à céder, en ces temps de crise, de céder une partie de leurs salaires. Outre Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture et Aïcha Tagabou, ministre déléguée auprès du ministre du Tourisme et de l’Artisanat, la chaîne de télévision privée a interrogé Mounia Meslem.

Dans une vidéo relayée massivement sur les réseaux sociaux (voir ci-dessus), cette dernière, qui affirme que les ministres ne bénéficient pas de primes de départs, estime les « femmes algériennes, cadres d’Etat notamment, devraient, s’il était nécessaire, céder une partie ou l’intégralité de leurs salaires à la Trésorerie de l’Etat puisque elles sont mariées. »

« Les femmes cadres d’Etat devraient céder tous leurs salaires parce que nous, nous sommes mariées. Ce n’est pas nos revenus qui nous font vivre mais plutôt nos maris qui prennent soin de nous », a-t-elle rajouté.

« Et c’est la moindre des choses et avec plaisir », affirme Mounia Meslem.

Vidéo: Selon la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, « les femmes cadres de l’État peuvent se passer de leurs salaires, car elles ont des maris pour subvenir à leurs besoins » …

Publié par Algerie360.com sur mardi 29 novembre 2016

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
26 queries in 0,390 seconds.