Réfugiés subsahariens: appels à la haine sur les réseaux sociaux algériens

lundi 19 juin 2017 à 22:58
Source de l'article : Algerie360.com

Ça n’a pas du vous échapper, depuis quelques jours, de nombreuses publications au contenu ouvertement raciste et xénophobe inondent les réseaux sociaux algériens. De nombreuses pages Facebook servent de canal de diffusion de messages « contre les africains » . Dessous, des centaines, voir des milliers de commentaires tous plus racistes les uns que les autres se suivent. Vous allez me dire, ce n’est pas une nouveauté, depuis le début de la démocratisation des réseaux sociaux, que ça soit en Algérie, ou sur le plan international, ce genre de messages existent. Mais depuis quelques jours, les attaques sont de plus en plus nombreuses, mais que se passe-t-il? et bien, suivez-moi, vous allez comprendre.

Tout commence il y a quelques temps, comme de nombreux algériens, je vois défiler sur mon fil d’actualité de nombreuses publications concernant des réfugiés subsahariens se trouvant à Gué de Constantine, dans la banlieue est d’Alger, certains groupes facebook comme « Les meilleurs et les pires coins d’Algérie » s’étaient même organisés pour offrir à ces personnes un iftar en ce mois de Ramadhan.

Mais voilà, depuis le weekend dernier, les publications, qui sont en constante augmentation, contiennent majoritairement des commentaires ouvertement racistes, et certains utilisent même des mots dignes des partis néo-nazies occidentaux: il est question de « maladies », de « vagues d’africains » qui seraient venus en Algérie pour provoquer « une révolution, un printemps arabe en Algérie », d’autres partagent des captures issues d’articles de presse en arabe, que dire après tant de tolérance!

Une petite recherche sur le net plus tard, bingo! je finis par découvrir la source de ces informations: il s’agit d’un article de presse d’un journal arabophone  qui parle du plan d’un officier français sioniste (?) qui voudrait « inonder l’Algérie de réfugiés subsahariens » pour « créer des minorités en Algérie afin de provoquer un printemps arabe et de coloniser le pays » !19274920_10212124199198846_1275484567662721867_n

Problème: impossible de trouver des sources crédibles à ces informations, qui de prime abord ont déjà l’air douteuses. Sauf qu’il est trop tard! de nombreux algériens ont repris l’information sur les réseaux sociaux, et une « campagne » accompagnée d’un hashtag a même été lancée pour « dire non aux africains en Algérie ».

19225713_10212121488571082_1417201172726076453_n

19247878_10212121488811088_127547203820890723_n

Et là, en voyant ce hashtag, dans un premier temps, je préfère en rire « dire non aux Africains », mais où se situe l’Algérie? un petit cours de géographie s’impose: l’Algérie, pays bordé par la Méditerranée, et qui a pour voisin la Tunisie, le Maroc, le Mali, le Niger, la Libye, le Sahara Occidental, et la Mauritanie, se trouve au nord de l’Afrique, et d’ailleurs, en terme de superficie, est le plus grand pays de ce continent.

Afrique

L’Algérie se trouverait donc en Afrique, de ce fait, les algériens sont des… africains ! les personnes qui ont lancé le hashtag « dire non aux africains en Algérie » voudraient donc mettre dehors les algériens aussi? et là, Fellag me vient à l’esprit « on va s’auto-sortir » disait-il dans son spectacle « Djurdjurassic Bled ».


fellag la colonisation par keliah_c
Puis, la crainte me submerge, surtout en voyant les nombreux appels à la haine, et parfois même au crime dans les commentaires de nombreux internautes. Voici que le net algérien s’est trouvé un nouveau bouc émissaire: les réfugiés subsahariens.

Par ailleurs, certaines voix commencent à s’élever contre cette nouvelle vague de racisme, comme l’artiste Sadek democratoz qui a publié une vidéo pour faire part de son ras-le-bol face au racisme rampant du net algérien.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 8,314 seconds.