Scandale autour des Pharaons en Afrique du Sud

mardi 23 juin 2009 à 6:24
Source de l'article :

19_472804138.jpgLe football égyptien est plongé dans une crise sans précédent.

Alors que la sélection nationale tente de se ressaisir techniquement après sa lourde défaite contre l’Algérie à travers deux sorties très honorables en Coupe des confédérations face au Brésil et à l’Italie, voilà qu’un scandale moral risque de compliquer son avenir.

La satisfaction qui a accompagné la belle prestation des Pharaons en Afrique du Sud a été très courte. L’Egypte du football est secouée depuis jeudi dernier par une affaire de mœurs aux relents très controversés.

Tout semble avoir commencé quand les joueurs égyptiens ont dénoncé un vol dans leur chambre d’hôtel à Johannesburg.

Les auteurs du vol des 2 400 dollars seraient des prostituées sud-africaines que les joueurs égyptiens avaient invitées pour fêter leur éclatante victoire contre l’Italie.

Pour le chef de la délégation égyptienne en Afrique du Sud, «les écrits de la presse locale sont de la pure diffamation».

Un courrier visant à «étouffer» l’affaire a vite été adressé à l’ambassadeur égyptien en Afrique du Sud.

Teneur du courrier : les médias ayant rapporté le «scandale» sont tenus de présenter des excuses à la délégation égyptienne. La presse cairote d’hier s’est attardée sur l’état moral dans lequel se trouve la troupe de Hassan Chehata.

Mais pour la partie sud-africaine, il n’y a pas l’ombre d’un doute sur la véracité des faits révélés par la presse.

Le président de la Fédération algérienne de football devait tenir hier à Johannesburg une conférence pour livrer d’autres explications concernant cette affaire.

Loin de Johannesburg, l’opinion égyptienne semble plus choquée par le scandale moral de son équipe que par les contre-performances qu’elle réalise en cette période.

La situation à l’intérieur de la sélection est très inquiétante : la majorité des joueurs menacent de mettre un terme à leur carrière internationale.

Les médias égyptiens soulignent que la vedette de la sélection Aboutrika envisage «très sérieusement» de raccrocher.

Devant cette situation, le staff technique des champions d’Afrique s’efforce de soigner le moral de son effectif dans la perspective de la prochaine sortie des camarades d’Al Hadri face au Rwanda.

Le match est prévu au Caire où la sélection nationale est tenue de vaincre en attendant d’effectuer deux déplacements à Lusaka et à Kigali.

L’Egypte, devancée par l’Algérie dans le classement du groupe C, n’a pas droit à l’erreur sur l’ensemble des quatre matches qui lui restent à jouer.

La succession des contre-performances en matière de résultats techniques avait déjà mis beaucoup de pression sur les champions d’Afrique.

Le scandale moral dont sont coupables des joueurs de la sélection ne fait qu’assombrir l’avenir des Pharaons.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
54 queries in 3,933 seconds.