Rallye d’Algérie « Les deux premières étapes marquées par un niveau technique relevé ».

samedi 5 novembre 2016 à 14:00
Source de l'article : Lanation-arabe.dz

Le président de la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM), Chihab Baloul, a estimé que les pilotes algériens se sont « distingués » lors des deux premières étapes de la 2e édition du rallye d’Algérie « Challenge Sahari international » où le niveau technique était « relevé ».

« L’objectif de la Fédération durant le déroulement de la course est de promouvoir cette discipline en attirant l’attention d’un maximum de pilotes algériens sur l’apprentissage de la conduite de compétition. Le rallye est un sport qui s’appuie sur des aspects théoriques et pratiques, il faut donc beaucoup de concentration pour réussir », a déclaré Baloul à l’APS. Le président de la FASM est également revenu sur le choix des tracés de course sur les dunes, à l’image des étapes Biskra-Hassi Messaoud et El Goléa-Ghardaïa, qualifiant de « grande réussite » la coopération entre les organisateurs algériens et l’expert italien Daniele Cotto.

De son côté, le directeur général de l’agence algéro-italienne « ARAK Sport », Mohamed El Ghouti, a assuré que « les aspects techniques et organisationnels (étaient) sous contrôle depuis le début de la course ». « Après le déroulement des deux premières étapes, nous avons réussi à respecter nos prévisions en évitant tous les obstacles », s’est-il réjoui. La 3e étape du rallye d’Algérie « Challenge Sahari international » (1-5 novembre) se déroule jeudi entre Hassi Messaoud et El-Goléa (307 km). La deuxième édition du rallye raid « Challenge Sahari international » se dispute en 5 étapes couvrant une distance globale de 1500 km.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
15 queries in 0,487 seconds.