Ligue 1 Mobilis – 8ème journée :CS Constantine-RC Relizane (aujourd’hui-17h) Les Sanafir se méfient du Rapid

jeudi 20 octobre 2016 à 19:40
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Une belle empoignade entre deux clubs qui pratiquent souvent du beau football, quand bien même il faudra s’attendre à suivre une forte opposition des Relizanais, notamment sur le plan défensif.

En guise d’ouverture de la 8e journée de la Ligue 1 Mobilis, les regards des éternels fans du ballon rond seront braqués aujourd’hui en fin d’après-midi sur le stade Hamlaoui de Constantine où les Sanafir de l’antique Cirta seront hôtes des Lions de la Mina du RC Relizane.
Un véritable match des extrêmes qui mettra aux prises des clubistes constantinois actuellement en verve, notamment après avoir engrangé, coup sur coup, trois succès d’affilée, et des Relizanais qui restent de leur côté, scotchés pour le moment à la dernière place.

Il n’en demeure pas moins que le ténor phare de la ville des Ponts, se méfie des gars de la Mina qui viennent d’enregistrer leurs deux premières victoires de la saison, respectivement aux dépens de la JS Saoura (3-0), et notamment contre le MO Béjaïa (1-0), avant d’arracher chez eux le point du nul devant un gros bras de l’élite, en l’occurrence l’ES Sétif (0-0).
Le Rapid qui a ainsi inscrit son premier point au classement, le week-end passé, défiera donc aujourd’hui en déplacement un hôte de l’Est qui compte bien enregistrer dans quelques heures un quatrième succès consécutif, pour rejoindre momentanément à la 2e place le MC Oran, en attendant que les Hamraoua accueillent ce vendredi à Zabana le NA Hussein Dey.

Auteurs d’une remontée spectaculaire au classement, les Sanafir se voient donc offrir une belle occasion pour monter pour la première fois sur le podium, constitué actuellement de l’USMA, du MCO, et du MCA. Côté Rapid de Relizane, le ténor de l’Ouest que drive cette saison le coach Tunisien Moez Bouakez, tentera de revenir du stade Hamlaoui avec un résultat autre que la défaite, d’autant plus que le RCR joue désormais sa survie en Ligue 1.
Les camarades du fidèle capitaine des Lions de la Mina, en l’occurrence l’omniprésent arrière central Mohamed Amine Zidane, n’ont plus guère devant eux que le seul choix d’engranger partout le moindre point, avec l’espoir ô combien infime, mais nullement impossible pour l’instant, de sauver le Rapid.
Toutefois, au regard de la forme actuelle, et surtout de la confiance totalement retrouvée des coéquipiers de Samer, les Sanafir que drive toujours le duo intérimaire Boussada-Brahimi, peuvent encore récidiver aujourd’hui en présence de leur nombreux et fidèle public qui ne manquera pas d’envahir les travées de l’ex-stade du 17 juin de Constantine.
Une très belle empoignade en perspective, entre deux ténors qui pratiquent souvent du beau football, quand bien même il faudra s’attendre à suivre cet après-midi sur l’excellente pelouse du stade Hamlaoui, une forte opposition des Relizanais, notamment sur le plan défensif.

Il est très clair, et surtout acquis d’avance, que le dernier tombeur en date à Alger du CR Belouizdad (2-1), va jouer la carte de l’offensive, et un attaquant comme par exemple Aoudia, devra constituer un danger permanent pour la défense relizanaise, où le jeune portier Bousdir s’est avéré pour l’instant un solide dernier rempart, en l’absence du keeper Zaïdi.
Le fait de n’avoir pas encaissé le moindre but en trois matchs, a quelque peu redonné du mordant aux coéquipiers de l’excellent Anane, l’ex-clubiste. Il n’en demeure pas moins que le coach Bouakez, effectuera quelques nouveaux changements au sein du onze relizanais, au sein duquel le très dangereux Benayad constituera de son côté l’homme à surveiller de très près par Benayada et consorts.

Déjà privés des précieux services de Yacine Bezzaz, les Sanafir qui ont brillé le week-end passé au stade du 20-Août 1955 contre le CRB, grâce notamment à un Mourad Meghni complètement en jambes, seront toutefois privés de l’apport de l’ex-talentueux maestro des Verts, auquel la ligue vient d’infliger pas moins de quatre matchs de suspension.

Meghni sera donc le grand absent à cette rencontre au cours de laquelle les Sanafir auront certainement intérêt de se méfier de l’actuelle lanterne rouge de la Ligue 1. Un match qui devra se dérouler dans le fair-play total au stade Chahid Hamlaoui, entre deux ténors que tout sépare pour l’instant au classement.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
80 queries in 6,614 seconds.