Les Verts se remettent au travail

mercredi 10 juin 2009 à 11:46
Source de l'article :

17_252558294.jpgSur sa lancée des deux premiers tours à Blida, l’équipe algérienne de football n’a pas laissé la place au moindre doute en épinglant à son tableau de chasse la prestigieuse formation des Pharaons d’Egypte (3-1) dimanche dernier au stade Mustapha Tchaker de Blida pour le compte de la 2ème journée du dernier tour qualificatif CAN-Mondial 2010.

Dans cette phase où seule la victoire est belle, la formation de Rabah Saadane a fait preuve de son réalisme habituel et de sa force de caractère de tous les temps pour piéger à trois reprises les représentants du Nil.

Mais, dans l’ensemble, si en première mi-temps les Verts n’ont pu développer leur jeu, la prestation de la sélection nationale est à créditer d’un satisfecit, aussi bien au plan du rendement individuel qu’au niveau collectif où les défaillances des uns étaient judicieusement comblées par les prouesses des autres, tant au plan physique que dans celui de la complémentarité et des automatismes.

Reste à se demander si cette même équipe est capable de relever le défi en Zambie le 20 juin prochain à Stade Konkola à Chililabombwe, ville distante de 300 km de la capitale Lusaka.

Les Zambiens, vainqueurs plus ou moins convaincants du Rwanda, samedi dernier, sur un but de Kalaba (79e) ne semblent ni plus ni moins redoutables que d’habitude. Les gros enjeux de ces éliminatoires pour le Mondial pèsent davantage sur la prestation des équipes concernées par la première place du groupe.

En revanche, la pression de ce début de tournoi n’a pas trop paralysé les équipes du groupe C qui ont fini par s’octroyer le succès au même titre que les favoris en instance, tels que le Burkina Faso et la Tunisie.

C’est une période où l’on doit apprécier mais également se remettre au travail très vite. Les joueurs algériens et leur staff technique en sont conscients et ils ont d’ailleurs déjà parlé du match du 20 juin qui sera très important.

En football, il faut beaucoup d’humilité, car ce n’est pas parce que l’on a gagné un match qu’il faut croire qu’on est parfait. Même si un pas a été franchi sur le chemin de la qualification par les nôtres, qui possèdent le même nombre de points que les Zambiens (4 pts) et la première place avec un goal-average favorable, il restera à accomplir le saut, sinon l’envol nécessaire face aux Chipolopolo, pour commencer vraiment à rêver et à croire.

Hervé Renard : «De la détermination et de l’envie»

Hervé Renard, l’entraîneur des Zambiens reste convaincu que ses Chipolopolo ont les moyens de créer la surprise au sein d’un groupe C qui comprend également l’Egypte, championne d’Afrique en titre, l’Algérie et le Rwanda.

«Nous avons un groupe solide qui s’entend bien», expliquait le technicien français à l’issue du match face au Rwanda, il y a quelques jours. «Nous pensons que nous pouvons encore élever notre niveau de jeu et obtenir quelques résultats intéressants».

Satisfait de la première victoire face aux Rwandais, l’entraîneur français Hervé Renard n’oublie pas pour autant les difficultés rencontrées actuellement par sa formation. La première victoire à domicile intervient après un beau match nul au Caire face à l’Egypte.

«Cette victoire, on la doit en partie à la mobilisation et à la réflexion des joueurs pendant trois jours. Je tiens à les féliciter pour tout cela. On était bien placés, mes joueurs ont fait preuve de détermination et ont d’envie d’aller de l’avant. Face au pressing du Rwanda, mes joueurs ont usé de longues balles aériennes, qui se sont révélées inefficaces.

La seconde mi-temps a été plus profitable au niveau du pressing et au cours de laquelle on a marqué le but qu’il fallait et au bon moment.

On a gagné par notre intelligence de jeu et par la volonté commune des joueurs.

C’est un match positif, probablement l’un des plus mauvais depuis le début de la saison. Mais, j’ai senti beaucoup de détermination et de concentration. On est assez contents.»

Aujourd’hui, ce qui change c’est que la Zambie regorge des footballeurs professionnels évoluant dans des clubs européens, et ceci, pratiquement à tous les postes.

Nous devons reconnaître qu’un match de football ne se gagne pas sur le passé, il se gagne sur le présent. Le niveau des joueurs algériens reste de toutes les manières largement supérieur à celui des Zambiens et les Fennecs peuvent s’imposer pourvu que l’arbitrage soit à la hauteur de l’événement.

Le président Bouteflika félicite l’EN pour «sa victoire retentissante»

Le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika a adressé un message de félicitations aux membres et aux dirigeants de la sélection nationale de football suite à sa «victoire retentissante» face à son homologue égyptienne en match comptant pour les éliminatoires jumelées de la Coupe du monde et de la Coupe d’Afrique des nations 2010 de football.

«Vous êtes dignes de nos félicitations les plus vives et de nos vœux les meilleurs de réussite et de succès dans vos prochaines rencontres à même de nous procurer de nouvelles joies avec d’autres victoires tout aussi éclatantes», conclut le président Bouteflika dans son message adressé aux membres et aux dirigeants de la sélection nationale de football.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
53 queries in 5,572 seconds.