Les raisons d’une décision !

lundi 10 juillet 2017 à 8:20
Source de l'article : Lebuteur.com

L’information a été donnée en exclusivité sur les colonnes du Buteur. La rencontre Algérie-Zambie pour le compte de la quatrième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 se tiendra  le 5 septembre au stade Chahid Hamlaoui de Constantine. La décision a été prise par le président de la FAF et le sélectionneur. Kheireddine Zetchi l’a même confirmé lors du point de presse animé, samedi dernier, au CTN de Sidi-Moussa : «Nous allons jouer la première manche face à la Zambie, le 2 septembre à Lusaka et trois jours plus tard, on affrontera la même équipe ici en Algérie. Nous envisageons d’organiser la rencontre à Constantine (Ndlr : stade Chahid Hamlaoui de Constantine). C’est une décision que nous avons prise après qu’une première délégation a visité la ville. Je peux même vous dire que le rapport a été très positif». Kheireddine Zetchi a même annoncé que la FIFA a été officiellement saisie par la fédération pour l’informer du changement de domiciliation après avoir opté pour le stade Mustapha-Tchaker de Blida, dans un premier temps : «Le SG étant à mes côtés vient de me dire que la FIFA a été officiellement saisie pour le changement de domiciliation. Donc, ce n’est pas un problème». Ce changement de domiciliation a des raisons, après que la FAF a mesuré le pour et le contre. 
L’engouement de la population constantinoise par rapport aux Blidéens
Parmi les raisons ayant poussé le président de la FAF à changer de domiciliation, c’est le manque d’engouement du public blidéen, par rapport à celui de Constantine. A Blida, les supporters ont assisté à deux qualifications de l’EN en Coupe du monde, à savoir 2010 et 2014, et n’ont plus le même engouement. Du côté de Constantine, on est très enthousiaste à retrouver les Verts. Ces derniers n’ont plus joué à Constantine un match officiel depuis le fameux Algérie-Egypte, pour le compte des éliminatoires de la Coupe du monde 1990. Cela a pesé sur la décision de Zetchi surtout que la rencontre de la Zambie sera très importante et peut permettre à l’EN de récupérer toutes ses chances de se qualifier en Coupe du monde en Russie. 
Les sifflets contre Slimani ont provoqué la colère des joueurs
Le public blidéen a eu un mauvais comportement lors des deux matchs de l’EN, en juin, respectivement face à la Guinée puis face au Togo. Les supporters ont, en effet, sifflé pendant longtemps et insulté Islam Slimani. Ce comportement n’a pas été du goût des joueurs, dont certains ont demandé aux dirigeants de la FAF de procéder à un changement de domiciliation. Compte tenu que le stade du 5-Juillet constitue un handicap pour les joueurs qui redoutent toujours une mauvaise réaction du public, Zetchi a opté pour Constantine, puisque le buteur des Verts, Islam Slimani en l’occurrence, est devenu la tête de Turc de la galerie locale. Lors du point de presse, Zetchi a confirmé que les joueurs étaient favorables à un changement de domiciliation, tout en précisant qu’ils veulent découvrir l’intérieur du pays, alors qu’en réalité, ils n’ont pas apprécié l’acharnement manifesté contre Slimani : «Même les joueurs ne sont pas contre l’idée de jouer la rencontre de la Zambie à Constantine. Ils veulent, en effet, découvrir de nouvelles villes et se produire dans des villes de l’intérieur du pays. C’est pour cette raison qu’on a opté pour le stade de Constantine». 
L’état de la pelouse 
L’état de la pelouse a aussi joué un rôle très important dans le changement de domiciliation. La pelouse du stade Mustapha Tchaker se trouve actuellement dans un très mauvais état, et tout le monde l’a constaté lors des deux matchs du mois de juin. Lucas Alcaraz n’était pas satisfait, lui non plus, de la pelouse et il l’a fait savoir à Zetchi. Ce dernier a choisi Constantine car hormis le stade du 5-Juillet doté d’une pelouse praticable, tous les autres stades du pays ne possèdent pas de pelouses en bon état. 
La mauvaise organisation à Blida
La mauvaise organisation à Blida lors des deux matchs a mis le président Kheireddine Zetchi dans tous ses états. Tout d’abord, la FAF n’a pas géré le stade comme d’habitude. La FAF n’a pas aussi géré la tribune officielle puisque les services de la Wilaya de Blida se sont ingérés dans la gestion de cette tribune, ce qui n’a pas plu à Zetchi. Ajouter à cela la grosse bourde des organisateurs lors du premier match Algérie-Guinée. Malgré son caractère amical, ils ont trouvé le moyen de se tromper dans l’hymne guinéen. Ils ont même failli créer un gros incident diplomatique, mais les Guinéens se sont montrés compréhensifs. 
Rendre la pareille aux Zambiens 
Enfin, la dernière raison c’est de rendre la pareille aux Zambiens qui ont tout fait pour déstabiliser l’EN. Ils ont choisi le 2 septembre, pour mettre les Verts dans l’embarras afin de ne pas avoir trop de temps pour récupérer puisque le dernier jour de la date FIFA c’est le 5 septembre. Avec le long trajet Alger-Lusaka, les joueurs de l’EN trouveront des difficultés pour récupérer. Outre la date du match, les Zambiens ont aussi provoqué l’Algérie en changeant bizarrement de domiciliation optant pour Lusaka au lieu de Ndola, où évoluent les Chipolopolos depuis presque sept années. 

—————————-
Réunion aujourd’hui FAF – wali de Constantine
Comme nous l’avons indiqué, une délégation de la FAF se rendra à Constantine pour préparer le match Algérie-Zambie prévu le 5 septembre pour le compte de la quatrième journée des éliminatoires du mondial 2018. Cette délégation se trouve, en effet, depuis aujourd’hui à Constantine pour préparer ce match. Une réunion est ainsi prévue avec le wali de Constantine qui est très enthousiaste à l’idée d’accueillir les matchs de l’EN, afin de mettre en place les dernières mesures pour l’organisation du match ainsi que la rencontre des A’ face à la Libye, le 12 août pour le compte des éliminatoires du CHAN 2018. Il y aura ainsi le président de la commission des équipes nationales Djahid Zefzef et le manager général de l’EN, Hakim Meddane. Ces derniers visiteront aussi bon nombre d’hôtels et d’infrastructures de la ville. Le directeur du stade Hamlaoui, Zertal, devrait être lui aussi présent à cette réunion pour prendre les mesures nécessaires. 
La FAF songe à réquisitionner le Marriott pour les Verts
Pour ce qui est de l’hébergement de l’EN à Constantine, les Verts devraient séjourner au Marriott, un hôtel qui a été inauguré, il n’y a pas si longtemps. Cet établissement est situé tout près du stade Chahid Hamlaoui de Constantine et permettra ainsi à la sélection de rallier le stade rapidement. Pour ce qui est du séjour de l’EN dans cette ville, les Verts quitteront Lusaka le 2 septembre juste après le match pour rentrer au centre technique de Sidi-Moussa aux premières heures du 3 septembre. Le jour même, l’EN effectuera une séance de décrassage, de soins et de massage à Sidi-Moussa aux alentours de 11h. C’est l’après-midi du 3 septembre ou le 4, que les Verts rallieront Constantine pour n’effectuer qu’une seule séance d’entraînement sur le terrain principal, le 4 septembre, soit la veille de la rencontre. 
32 000 billets seulement seront mis en vente
Pour ce qui est des mesures organisationnelles, il n’y aura, en effet, que 32 000 billets mis en vente la veille de la rencontre aux guichets du stade Hamlaoui de Constantine. C’est ce qu’a déclaré, hier, Zertal, le directeur du stade, à nos confrères arabophones d’El Heddaf : «Le stade Hamlaoui peut contenir 32 000 spectateurs sans qu’il y ait de problème, mais parfois, il peut en accueillir jusqu’à 40 000. Néanmoins, on mettra en vente 32 000 places seulement, dans le but d’assurer une bonne organisation et pour que l’opération vente des billets se déroule dans de très bonnes conditions». 
 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
87 queries in 30,626 seconds. http://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5