Leekens pas chaud pour continuer avec le même staff

mercredi 23 novembre 2016 à 14:32
Source de l'article : Lebuteur.com

Le sujet relatif au renforcement de la barre technique de la sélection nationale continue toujours d’alimenter l’actualité footballistique en Algérie. La défaite concédée par la sélection nationale à Uyo face au Nigeria sur le score de trois buts à un, n’a fait qu’amplifier les choses. La composante actuelle du staff technique a été largement critiquée par les médias mais aussi par les spécialistes. C’est tout le monde qui est unanime à dire que le renfort de la barre technique est devenu une obligation afin de donner plus d’équilibre au staff technique. C’est aussi l’avis du sélectionneur Georges Leekens.

Ce dernier veut aussi renforcer la barre technique et l’a fait savoir aux responsables de la FAF. Aux dernières nouvelles, l’ancien sélectionneur des Diables rouges refuse de poursuivre sa mission avec le même staff, l’estimant incapable d’apporter quelque chose à la sélection. C’est ce qu’il a confié à un de ses proches, dernièrement. Ce qui risque de mettre dans l’embarras le président de la fédération, Mohamed Raouraoua.

Il veut un renforcement ces jours-ci
Georges Leekens veut un renforcement et ce n’est plus un secret. Le Belge espère renforcer son staff par la venue d’un assistant de grand calibre, ces jours-ci, afin de préparer avec lui la phase finale de la coupe d’Afrique des nations, Gabon 2017. Pour Leekens, le renfort après la CAN est inutile et n’apportera rien à la sélection, par rapport à l’échéance importante qui attend l’EN au Gabon. Mais ce qu’il faut signaler, c’est que les deux actuels assistants, Nabil Neghiz et Yazid Mansouri seront maintenus et poursuivront leur mission le plus normalement du monde dans le staff de Leekens.

Raouraoua pourrait accepter la venue de Verkempinck
Face au souhait de Georges Leekens d’engager un assistant belge, qui est Rudi Verkempinck, un technicien qui a très souvent travaillé avec Leekens en Belgique et même chez Al Hillal Saoudi, le président de la FAF Mohamed Raouraoua pourrait accepter la demande de son entraîneur, afin de le satisfaire et le mettre dans de bonnes conditions, mais surtout le mettre devant le fait accompli. Pour Raouraoua qui veut remporter la CAN cette fois-ci, dans le but de marquer l’histoire, ne veut en aucun cas prendre une décision qui risque de jouer un vilain tour aux Fennecs. Il faut signaler que le président de la FAF avait un penchant pour un assistant local, mais pourrait changer d’avis et céder à la demande du sélectionneur.

Il a reporté son retour de 24 heures
Dans un premier temps, Georges Leekens devait rentrer hier pour entamer la préparation de la CAN 2017, mais finalement, son retour a été reporté d’une journée. C’est aujourd’hui en milieu de journée que le sélectionneur national sera de retour au pays où il a prévu une réunion avec l’actuel staff.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 0,485 seconds.