Leekens : «Je ne me cache pas derrière ….»

dimanche 13 novembre 2016 à 9:21
Source de l'article : Lebuteur.com

A la fin de la rencontre d’hier, le sélectionneur de l’Algérie Georges Leekens, est revenu sur le jeu de son équipe. Le Belge s’est dit, bien évidemment, déçu par cette défaite de 3 buts à 1. Une addition salée pour les Verts qui n’ont pas affiché leur meilleur niveau. Toutefois, le sélectionneur reste plus ou moins satisfait de la réaction de ses joueurs en seconde période qui ont tenté de revenir dans cette partie. Quant aux chances de l’Algérie pour se qualifier au Mondial, le Belge dit ne rien lâché jusqu’à la dernière journée des éliminatoires.

«Lorsqu’on joue à ce niveau, on ne se permet pas de rater autant d’occasions»
Dans un premier temps, le sélectionneur a évoqué le manque d’efficacité en attaque, en affirmant : «Lorsqu’on joue à ce niveau, on ne se permet pas de rater autant d’occasions franches devant les buts. Nous avons raté pas moins de 4 occasions. Dans un match pareil et face à un adversaire comme le Nigeria, il fallait avoir une meilleure efficacité devant.»

«Le 2e but n’est pas valable, car l’attaquant du Nigeria était en hors jeu»
Revenant sur l’action du second but, Leekens dira : «Le second but du Nigeria n’est pas valable. Il y avait bel et bien une position de hors jeu de l’attaquant. L’arbitre assistant n’a pas sifflé cette faute flagrante. Ce but a quelque peu déconcentré mes joueurs surtout avant la pause. Avec un retard de 1 but, on serait revenu en seconde période.»

«On a eu une meilleure réaction en 2e mi-temps»
Avant d’ajouter dans la foulée : «Malgré cela, mes joueurs ont eu une bonne réaction. Je suis fier de ce qu’ils ont fait en dépit de la défaite. Ils ont essayé de revenir. Tout le monde a vu notre réaction, mais ça n’a pas été suffisant. Par la suite, le 3e but est venu en fin de match et c’est là où nous avons perdu toute chance de revenir dans cette partie.»

«Mes joueurs ont fait tout ce qu’il fallait pour gagner, mais ça n’a pas suffi»
Malgré cette contre-performance, George Leekens nous dira au sujet de ses joueurs : «Mes joueurs ont fait tout ce qu’il fallait pour gagner. J’ai senti en eux une grande volonté de revenir dans ce match, malgré une avance de 2 buts. Il y a eu le superbe but de Bentaleb qui nous a donné de l’espoir. Mais malheureusement, le manque d’efficacité nous a pénalisés. Cela n’a pas été suffisant au final, mais je tiens tout de même à remercier le groupe pour ses efforts.»

«Je ne me cache pas derrière les absents»
Interroger au sujet des absents, Leekens a été catégorique : «Je ne me cache pas derrière les absents. On s’était déplacés au Nigeria avec un groupe de qualité. Les joueurs qui ont été retenus pour ce match sont tous talentueux. Ce n’est pas la peine de chercher des excuses. On a essayé de combler les absences comme on pouvait. Maintenant, il faut regarder les choses en face pour essayer d’avancer.»

«Il nous reste encore un grand travail à faire»
Le sélectionneur a rappelé toutefois qu’il reste encore du travail à faire, surtout sur le plan tactique. Beaucoup de choses ne fonctionnent pas bien : «Je dois dire que beaucoup de choses restent à faire. Il nous reste un gros travail à faire sur le plan tactique. On aura l’occasion de revoir ce qui n’a pas bien marché dans ce match face au Nigeria. Il faut maintenant penser à la Zambie. Cette équipe a tenu en échec le Cameroun aujourd’hui et ce sera difficile de la battre. Cela prouve que notre prochain adversaire est de qualité.»

«On a affronté une grande équipe du Nigeria»
Le Belge a rappelé que l’Algérie a eu un gros calibre en face ce samedi soir, en déplacement : «N’oublions pas aussi que nous avons eu en face une très grande équipe du Nigeria. Nous avons trouvé de grandes difficultés que ce soit en première ou en seconde période. C’est ce qui explique d’ailleurs ce résultat. On s’attendait à cette difficulté. Je sais aussi que ce sera de plus en plus difficile lors des prochaines journées, car il n’y a pas d’équipe facile dans ce groupe.»

«Rien n’est encore perdu»
Interroger par la suite sur les chances de l’Algérie pour la qualification au prochain Mondial, George Leekens se dit optimiste, même si les choses sont très compliquées après que le Nigeria ait creusé l’écart de 5 points : «A mes yeux, rien n’est encore joué. Il reste encore 4 journées et tout peut arriver d’ici-là. En tout cas, je refuse de croire à ceux qui disent qu’on est éliminés. Mathématiquement, rien n’est joué, on a encore une chance de passer.»

«On se battra jusqu’au bout pour le peuple algérien»
Au sujet de la grosse déception des millions de supporters algériens suite à cette défaite au Nigeria, le technicien belge a répondu : «On est aussi déçus au même titre que les supporters algériens qui étaient derrière nous. On tient à leur dire qu’on se battra pour eux jusqu’à la dernière journée. On ne lâchera absolument rien. Moi, j’y crois à la qualification de mon équipe. Il faut rester solidaires et ne pas baisser les bras car tout peut arriver.»

Publié dans : algerie Leekens Nigeria 3- Algérie 1

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
18 queries in 0,430 seconds.