Spécial Présidentielles 2014

Toute l'actualité en direct
Lundi 2 novembre à 10:10
Khaled El Ghandour, l’ancien joueur du Zamalek remet une couche Dream s’acharne sur l’Algérie

Khaled El Ghandour, lancien joueur du Zamalek remet une couche Dream sacharne sur lAlgérie

Samedi dernier lors de son émission « Erryadha Elyoum »(Le sport aujourd’hui), l’ancien joueur du Zamalek Khaled El Ghandour et actuel animateur de l’émission n’a pas arrêté à s’acharner sur l’Algérie et aussi l’équipe nationale qui affrontera le 14 novembre prochain l’Egypte pour le compte de la dernière journée des éliminatoires jumelées de la CAN et du Mondial 2010. L’ancien milieu de terrain international égyptien est même allé plus loin encore en déclarant que le peuple algérien était fermé sur lui-même mais aussi extrémiste .

El Ghandour a même réfuté toute tentative de calmer le jeu entre les médias algériens et égyptiens comme l’avaient souhaité les autorités des deux pays et initié par le secrétaire d’état à la communication, M. Azedine Mihoubi et l’invitation de l’ancien gardien de but égyptien Ahmed Shoubir. « On ne peut pas parler de calme médiatique vu que les algériens sont extrémistes surtout quand il s’agit de football entre l’Algérie et l’Egypte » dira El Ghandour pas du tout professionnel. Lors de son émission, il avait invité l’ancien joueur Brahim Hassen qui lui voulait calmer les esprits en affirmant que l’Algérie est un grand pays de football.

Un autre invité a été appelé au téléphone. Il s’agit de l’ancien président du Zamalek, Moutadher qui a voulu enfoncer le clou en déclarant que les algériens mènent une guerre contre l’Egypte pour arracher cette qualification. « N’oublions pas que l’histoire de l’Algérie est liée à l’Egypte et que nous avons aidé le peuple algérien pour réaliser son indépendance.Si les égyptiens n’étaient pas là je peux vous dire que l’Algérie serait toujours colonisée » dira l’ancien président du Zamalek qui veut déformer l’histoire de l’Algérie indépendante, le jour de l’anniversaire du déclenchement de la révolution le 1er novembre 1954. Des déclarations qui ne font qu’envenimer le débat à 12 jours d’un simple match de football qui opposera l’Algérie à l’Egypte.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook