Halilhodzic : «J’ai été surpris par l’élimination de l’Algérie, je sais que c’est une catastrophe nationale pour son peuple»

mercredi 13 septembre 2017 à 8:23
Source de l'article : Lebuteur.com

L’ancien sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, a évoqué, pour le site Goal dans sa version croate, l’élimination de l’EN du prochain Mondial 2018 qui aura lieu en Russie. L’actuel driver du Japon s’est dit surpris par l’élimination des Verts de la course à la prochaine Coupe du monde. «Les résultats de l’équipe algérienne et son élimination de la course au Mondial m’ont énormément surpris. Ce qui est étrange, c’est que l’Algérie soit déjà éliminée après seulement quatre matchs sur six de ces éliminatoires du Mondial avec une triste dernière place de son groupe», a-t-il déclaré avant d’ajouter : «Je connais bien le peuple algérien. Pour lui, cette élimination est une catastrophe nationale, surtout après la joie de la qualif’ au Mondial 2014. A l’époque, l’Algérie avait régalé le monde. D’ailleurs, partout où je passais, on me parlait des matchs de l’Algérie.»
«Je sais où se trouve le problème, mais je ne veux pas mettre de l’huile sur le feu»
Vahid Halilhodzic a fait savoir qu’il pensait que les Verts allaient continuer à progresser et aller vers l’avant après son départ de la barre technique de l’EN, et ce, en raison de la richesse de leur effectif : «Sincèrement, je m’attendais à ce que l’équipe algérienne continue à progresser. L’équipe algérienne dispose encore de joueurs qui évoluent dans les plus grands clubs d’Europe.» Halilhodzic a expliqué qu’il connait où se trouve le problème de l’EN, mais n’a pas souhaité s’exprimer davantage sur le sujet pour éviter de mettre de l’huile sur le feu : «Je sais très bien ce qui est arrivé à l’équipe algérienne, mais je ne veux pas évoquer davantage le sujet car je ne veux pas mettre de l’huile sur le feu.»
«Les Algériens vivent pour le foot, c’est malheureux qu’ils ne se qualifient pas pour le Mondial»
Coach Vahid a également révélé qu’il reçoit des appels de nombreux Algériens après la régression des résultats de l’EN et son élimination du Mondial 2018. «Croyez-moi, je reçois des appels au quotidien de l’Algérie, que ce soit des journalistes, des supporters ou bien des responsables. Tout le monde veut connaitre mon avis sur la situation», a-t-il confié avant d’ajouter : «Les Algériens vivent pour le foot, c’est malheureux qu’ils ne se qualifient pas pour le Mondial.»
« J’avais dès le début averti les stars de l’équipe algérienne »
Halilhodzic a une nouvelle fois expliqué qu’il ne fait pas de différence entre les stars des sélections et les autres joueurs. Il a ainsi cité les exemples de l’Algérie et de la Côte d’Ivoire. «Quand j’entrainais la Côte d’Ivoire, je mettais en garde les joueurs à chaque fois que je voyais quelque chose qui ne me plaisait pas. C’est ce que j’avais fait avec les Algériens. Je respecte tout le monde, mais l’intérêt de l’équipe passe avant tout. Si le joueur a un mauvais comportement, il ne jouera jamais avec moi», affirme coach Vahid. Et de poursuivre : «La Côte d’Ivoire et l’Algérie disposent sans doute de meilleurs joueurs que le Japon. Les Japonais n’ont pas les mêmes qualités intrinsèques que les Ivoiriens ou les Algériens, mais la force du Japon réside dans la discipline et la rigueur.»
 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
41 queries in 4,873 seconds.