Jeudi 17 octobre à 11:45
Competition
Burkina : tout pour récupérer Alain Traoré

Burkina : tout pour récupérer Alain Traoré

Si logiquement notre équipe nationale qui est irrésistible dans son antre de Mustapha Tchaker où elle enchaîne les victoires depuis 4 ans, le match barrage retour face aux Etalons du Burkina Faso ne sera pas une simple formalité en dépit des deux buts marqués par les Verts samedi dernier à Ouagadougou.

Pour l’explication du 19 novembre prochain, donc vigilance est doublement recommandée pour les coéquipiers du capitaine Madjid Bougherra.

Put pense qu’il a le temps…

Dans la conférence de presse après le match de samedi, Paul Put, le coach belge, tout en reconnaissant la valeur de l’équipe d’Algérie, avant de remettre le micro à son capitaine Charles Kaboré (présent à la conférence), lâchera : «Mais bon, on a quatre semaines devant nous pour préparer ce match retour.» Dans la pensée de l’entraîneur belge, il ne s’agit pas d’aller en stage en altitude ou dans un grand centre sportif en Europe, mais de tout mettre en œuvre pour réunir les meilleurs atouts possibles afin de permettre à sa sélection d’aller défier son homologue algérienne dans les dispositions idéales. Parmi les atouts que Paul Put espère exploiter, c’est le retour en compétition d’Alain Traoré. Ce dernier blessé au quadriceps début septembre était le grand absent au match aller. Alain Traoré qui s’est soigné à Clairefontaine devait être convalescent pour une durée de sept semaines. Si sa blessure évolue positivement, le natif de Bobo Dialasso sera opérationnel à la fin de ce mois, donc un délai suffisant pour figurer dans la liste des joueurs qui seront convoqués pour le match du 19 novembre. Considéré comme l’une des forces de frappe, le joueur de Lorient qui avait brillé lors des premiers matches de la CAN 2013 avant de se blesser, laissant la responsabilité du leader technique à Jonathan Pitroipa, une responsabilité que le coéquipier de Fouad Kadir à Rennes assume bien, comme l’a démontre sa prestation de haute facture samedi passé, pour les supporters du Burkina, avec Alain Traoré, Pitroipa et Aristide Bancé qui dispose d’une frappe très lourde, leur équipe peut marquer à Blida. En provoquant un confrère burkinabé sur les chances minimes des Etalons de sortir indemnes le 19 novembre : «Si Alain Traoré est prêt, avec sa force de frappe extraordinaire et le niveau de votre portier (ndlr : Mbolhi) qui n’est pas fameux», répliquera ce confrère avec au bout un large sourire qui voulait dire que pour les Burkinabés, les chances d’aller au Mondial 2014 sont grandes.

Un forfait de Koné, pas une perte

Tandis que les espoirs des Etalons reposent sur le retour du formidable Alain Traoré, d’après ce qu’on a constaté, l’éventuel forfait de Baky Koné (Lyon) ne suscite pas assez d’inquiétudes au pays des Hommes intègres, réputé pour ses boulettes en défense. Le défenseur central de l’OL qui est sorti au bout de sept minutes de jeu le 12 octobre suite à un claquage à la cuisse, si jamais il ne se remet pas de sa blessure d’ici le match retour, Paul Put peut se passer de ses services sans problèmes. En revanche, celui-ci ne peut se permettre de jouer l’Algérie sans son atout majeur Alain Traoré.

M. S.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook