Jeudi 15 septembre à 11:12
Competition
Billel Omrani, la 1re cible de Vahid

Billel Omrani, la 1re cible de Vahid

Pur produit du centre de formation de l’OM, le jeune Franco-Algérien, Billel Omrani, intéresse le Bayern Munich, Totenham, et Manchester City. Il joue actuellement sous le maillot de l’équipe de France des mois 19 ans.

Son triplé face au Pays à de Galles a poussé José Anigo a le convoquer pour lui proposer un contrat pro, son premier, afin que Marseille ne perde pas au profit des autres écuries européennes qui le convoitent. Par ailleurs, on a appris de source sûre que la Fédération algérienne de football compte entrer en contact avec son agent, qui est aussi celui de Mathieu Valbuena, prochainement pour essayer de le convaincre de choisir l’Algérie. Les parents du joueur ainsi que l’intéressé lui-même seront contactés et appelés à discuter de la probabilité de jouer sous les couleurs de son pays d’origine, l’Algérie.

La FFF fera tout pour ne pas le perdre

Lors de sa dernière conférence de presse à Alger, Vahid Halilhodzic a parlé de deux attaquants évoluant avec l’équipe de France des U19. Il s’agit de Yacine Benzia, jeune espoir de l’Olympique de Lyon, et de Billel Omrani, petit prodige du centre de formation de l’O. Marseille. Notre source avance que la FAF, et surtout Vahid, feront tout ce qui est en leur pouvoir afin de convaincre ce dernier d’opter pour l’Algérie. On signale que Billel Omrani est un avant-centre de pointe. Il a un grand gabarit et un sens du but digne des plus grands attaquants du monde. Il est considéré en France comme l’un des plus grands espoirs du football français, ce qui explique la panique des responsables de la FFF quand ils ont su que Halilhodzic vise les jeunes talents français d’origine algérienne.

Quoi qu’il en soit, la décision finale reviendra au joueur et à ses parents. Si Billel Omrani est resté lié à l’Algérie et estime qu’il est plus algérien que français, personne ne pourra l’empêcher de choisir les Verts. Dans le cas contraire, il peut faire comme Hamoumoua qui a eu le courage et la sincérité de nous déclarer : «Mis à part mon nom que je porte avec fierté, il n’y a rien qui me lie à l’Algérie. Je suis né en France, j’ai étudié en France, je vis en France, donc je suis français.» A. B.

* Lemouchia de retour ç Djebbour, Soudani, Guedioura et Yahia rétablis

* Feghouli, Remmache, Sayoud, Chellali et Oukidja pressentis

Qui sera sacrifié par Vahid ?

A un mois du match de la sixième journée des qualifications de la CAN 2012, Vahid Halilhodzic devrait commencer sérieusement à réfléchir à la liste des joueurs qui seront convoqués pour le match de la Centrafrique.

Il était prévu initialement de faire appel au même groupe qui a affronté la Tanzanie, seulement, beaucoup de choses se sont déroulées durant cette semaine, qui pourraient le pousser à apporter quelques changements dans la liste des 25 joueurs concernés par cette rencontre.

Le retour de quelques cadres pousserait certains vers la sortie

Tout d’abord, il y aura le retour de Khaled Lemouchia. Le joueur de l’USMA a purgé sa suspension face à la Tanzanie. Il devrait donc logiquement reprendre sa place dans groupe. Les 4 joueurs absents lors du dernier rendez-vous pour cause de blessure seraient eux aussi de retour. Antar Yahia s’est complètement rétabli de la varicelle et sera à coup sûr de la partie.

Adlène Guedioura, de son côté, a rejoué avant-hier avec Wolverhampton. Il a de grandes chances de figurer parmi les joueurs qui prendront part à cette partie. Hilal Soudani, qu’on ne peut compter parmi les cadres mais que Vahid apprécie, peut lui aussi espérer une convocation. Rafik Djebbour, premier attaquant de l’EN, a fait une très bonne entrée avant-hier en Ligue des champions face à l’OM. Vahid peut donc compter sur lui.

Qui seront les 5 nouveaux joueurs ?

On a parlé il y a quelques jours de cinq joueurs qui pourraient être convoqués pour la première fois en équipe nationale. C’est une source sûre proche du staff technique qui nous l’avait appris. Le premier qui nous vient à l’esprit est Sofiane Feghouli. L’attaquant de Valence a déjà donné son Ok et a entamé les procédures nécessaires auprès de la FIFA et la FFF pour qu’il soit qualifié en Algérie. Mohamed Raouraoua a annoncé dernièrement qu’il ne lui manque qu’un document pour qu’il rejoigne les Verts. Certains annoncent sa venue pour le match de la Tunisie, mais si jamais il réussit à avoir ce fameux document avant le 22 septembre, Vahid pourra le convoquer. En plus du Valencien, il pourrait y avoir sur cette liste Alexandre Oukidja, gardien de Lilles, Sayoud Amir, milieu de terrain de l’Ahly du Caire, Mohammed Chellali, attaquant d’Aberdeen et, enfin, Belkacem Remmache, latéral droit de la JSK.

Dans le cas où les joueurs cités feraient partie du groupe qui affrontera la Centrafrique, quels sont les joueurs parmi ceux convoqués face à la Tanzanie qui perdront leur place ? Mis à part Amri Chadli, qui est toujours sans club, Metref et Tedjar, rappelés en catastrophe pour pallier l’absence de Guedioura et Lemouchia, ainsi que Laïfaoui qui a remplacé Yahia, tous les autres joueurs ont le droit d’espérer rester dans le groupe. Parmi les absents sur cette liste on peut aussi citer Rafik Halliche, toujours inactif avec Fulham, Mourad Meghni, dont Vahid pense qu’il loin de son niveau, Mesloub et Mehdi Mostefa, qui ne semblent pas avoir convaincu, Ghezzal et Belhadj, sévèrement critiqués pour leur ratage en Tanzanie, et, enfin, Doukha qui pourrait céder sa place à Oukidja ou Fabre qui a été promu 1er gardien de Lens. Quoi qu’il en soit, tous ces joueurs sont sur la sellette. La majorité d’entre eux vont devoir laisser leur place.

Cas Abdoun et Chaouchi, la FAF devra s’expliquer…

S’il y a bien une chose sur laquelle la FAF devra donner des explications, c’est bien les cas de Djamel Abdoun et Faouzi Chaouchi. La version officielle dit que ces deux joueurs n’ont pas été convoqués face au Maroc au match retour, pour le stage de Marcoussis, puis pour le match de la Tanzanie pour des raisons purement techniques. Seulement, la vérité tout le monde la connaît. Abdoun comme Chaouchi sont bannis de l’équipe nationale pour des raisons disciplinaires. On ne sait pas pourquoi les dirigeants de la FAF s’entêtent et s’accrochent à la première version du moment que les raisons techniques dont ils parlaient ne sont plus valables. En effet, Faouzi Chaouchi est le meilleur gardien du championnat algérien, et Djamel Abdoun est l’un des joueurs algériens, avec Djebbour et Feghouli, à jouer la Champions League européenne cette saison. Donc, pour le match de la Centrafrique, Vahid ou la FAF devront les convoquer ou alors donner les raisons, valables, de leur mise à l’écart, parce qu’il faut le dire, ils ont beaucoup plus d’atouts à faire valoir que certains convoqués dans la précédente liste.

A. B.

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook