Bentaleb : «Arrêtons de dire qu’on a opté pour l’Algérie par défaut !»

mardi 8 novembre 2016 à 15:27
Source de l'article : Lebuteur.com

Après un passage à vide, désormais vous faites la Une de la presse allemande. Mais on ne vous a pas épargné lors de vos débuts avec le Schalke 04, n’est-ce pas ? 
C’est ça le football. Mais je ne vous cache pas que je ne lis pas trop la presse locale. Je sais que dans la carrière d’un footballeur, il y a des hauts et des bas. Je ne me prends pas trop la tête avec ça.

Quelle est la différence entre la Premier League et la Bundesliga ? 
La Premier League, c’est beaucoup plus rapide dans le jeu tandis que la Bundesliga, c’est plus tactique et plus réfléchi. À part ça, ça reste le football. Il n’y a pas de grosse différence comme l’Italie ou l’Espagne. Je pense que les deux Ligues se ressemblent beaucoup.

Ça vous arrive de parler de la sélection d’Algérie avec votre partenaire Benjamin Stambouli qui lui aussi a du sang algérien ? 
On en a parlé deux ou trois fois seulement. Maintenant, ça reste un choix pour lui. Je pense qu’il est plus préoccupé par sa carrière en club. Inch’Allah, il nous rejoindra.

Qu’est-ce qui a été le plus difficile pour vous depuis votre venue en Allemagne ? 
La langue, car j’ai encore beaucoup de mal à m’exprimer. Pour le moment, j’arrive à m’adapter car la plupart ici parle anglais mais il est vrai que l’allemand est une langue très difficile.

On vous sent très à l’aise dans ce dispositif tactique de l’entraîneur de Schalke. Quel est le secret ? 
En début de saison, on jouait en 4-4-2, mais on a eu quelques difficultés. Par la suite, nous avons changé de système. Le coach est passé au 3-5-2. Pour l’instant, ça marche parfaitement bien pour nous car cela fait 7 matchs que nous sommes invaincus. Le coach m’a demandé de diriger l’équipe comme je le pouvais et je m’y sens parfaitement à l’aise.

Votre capitaine souhaite vous voir encore là la saison prochaine… 
C’est un réel plaisir d’entendre cela de la part d’un joueur qui a gagné la Coupe du monde. Pour l’instant, je me concentre sur mes rencontres et pour la suite, on verra d’ici là.

Après avoir quitté Tottenham dans des conditions difficiles, êtes-vous de nouveau tenté par la Premier League ? 
Je ne peux pas dire que j’ai quitté Tottenham dans des conditions difficiles car lorsqu’on ne joue pas dans un club, c’est assez complexe. Mais en même temps, je sais que cela fait partie de la vie d’un footballeur.

Vous êtes parti sans rancune alors ? 
Non, je n’ai aucune rancune. Le coach avait fait une belle saison et on ne peut rien lui reprocher. Pour ma part, je me suis blessé et lorsque je suis revenu, ça a été difficile pour moi de m’imposer.

Feghouli débute très mal son aventure en Premier League avec son club. Quelle est votre analyse ? 
Beaucoup de grands joueurs ont eu du mal à débuter en Premier League. Mais il ne faut pas oublier non plus que Feghouli s’est blessé en début de saison. Je pense que c’est ça qui l’a le plus freiné. Pour le reste, je ne me fais pas de souci pour lui, je sais qu’il va s’imposer rapidement.

Ne pensez-vous pas que ce championnat convient à Yacine Brahimi qui a été convoité par plusieurs clubs ? 
Pour un joueur aussi talentueux que lui, je sais qu’il peut s’imposer dans n’importe quel championnat. Il traverse une phase difficile mais je sais qu’il reviendra en grande forme cette saison.

Un mot sur Slimani et ses débuts avec Leicester ? 
Vu son parcours, Slimani mérite tout le bonheur du monde. Slimani est un bosseur. C’est quelqu’un qui travaille de manière très dure et je sais qu’il se battra toujours pour gagner sa place.

Quel conseil avez-vous à donner à Benacer ? 
C’est un joueur avec de grandes qualités. Le seul conseil que j’ai à lui donner, c’est de travailler davantage car c’est le secret de la réussite.

Revenons à votre carrière. Pourquoi vous n’avez pas pu vous imposer à Lille ? 
Je ne sais pas. Sans doute parce que je n’étais pas assez mature. Mon profil ne convenait pas aux responsables du LOSC. Mon histoire s’est jouée ailleurs.

À votre avis, pourquoi de nombreux joueurs binationaux n’ont pas pu s’imposer en France ? 
Je ne sais pas quoi vous répondre. Il est vrai que de nombreux joueurs qui ont opté pour leurs sélections d’origines se sont imposés dans les différents championnats européens. C’est aussi mon cas. Je dois dire que j’ai choisi l’Algérie par conviction et par amour, pas par défaut. Ce n’est pas parce qu’on ne m’a pas appelé en sélection de France que j’ai choisi l’Algérie. Arrêtons de dire ça. Prenez le cas de Mahrez. S’il n’avait pas choisi l’Algérie, n’allez pas me dire qu’il n’aurait pas été appelé en équipe de France, après tout ce qu’il fait.

Pensez-vous que les binationaux réussissent dans les autres pays, à cause du racisme en France ? 
Ça ne reste que des paroles. Je pense que c’est plus un débat politique qu’autre chose. Moi, je reste dans le sportif.

Feghouli a déclaré qu’en Angleterre, les gens ne jugent pas une personne par sa couleur de peau ou sa religion, contrairement à la France… 
Oui, c’est vrai. Les Anglais ont atteint un grand niveau d’esprit. La preuve, on voit des femmes policières avec le hidjab. J’espère qu’en France, on va atteindre ce niveau.

Nabil, vous avez très mal digéré votre élimination à la CAN- 2015 face à la Côte d’Ivoire. Éprouvez-vous le besoin de prendre votre revanche lors de la prochaine édition ? 
On sait que nous avons un bon groupe capable de faire pas mal de belles choses. En 2015, c’était la première CAN pour certains joueurs. Maintenant, il est clair qu’on veut aller de l’avant et prendre notre revanche pas seulement face à la Côte d’Ivoire mais pour faire bonne figure et aller le plus loin possible.

L’Algérie jouera le Zimbabwe, le Sénégal et la Tunisie. Pensez-vous que ce sera plus différent qu’en 2015 ? 
Il faudra tout d’abord imposer notre jeu. On sait qu’on jouera de bonnes équipes à la CAN mais l’important est de garder confiance en nous. Maintenant, il est difficile de comparer entre les éditions, sauf que cette fois, je pense que nous avons une meilleure expérience.

Quel effet ça fait de retrouver de nouveau le Sénégal ? 
Je n’ai pas grand-chose à dire à ce sujet. Que ce soit le Sénégal ou une autre sélection, je pense qu’il faudra jouer à fond nos matchs. Si on développe notre jeu habituel, je pense que beaucoup d’équipes ne parviendront pas à nous stopper.

Le nouveau sélectionneur veut lui aussi aller le plus loin possible dans cette compétition. Peut-on dire que cette fois-ci sera la bonne pour l’Algérie ? 
Je l’espère. C’est ce qu’on souhaite. Maintenant, on sait que ce sera difficile. On aura de gros matchs à jouer face à de grandes sélections africaines.

Le match face au Nigeria sera-t-il déterminant pour faire une bonne CAN ? 
Je dois dire que nous sommes un peu sous pression, car nous devons faire un bon résultat face au Nigeria. Mais je suis optimiste car l’Algérie s’en est toujours bien sortie dans les moments difficiles.

Nabil, en toute franchise, ne pensez-vous pas que changer de sélectionneur avant le match du Nigeria et la CAN est un peu risqué ? 
Risqué ? Non. Ça reste le choix du président de la fédération. Maintenant, si l’ancien sélectionneur n’avait pas les moyens de conduire l’EN loin dans cette compétition, alors c’est incontestablement une bonne décision. Le plus important est que nous, les joueurs, soyons au rendez-vous lors de la prochaine rencontre. C’est ce qui compte le plus.

Que préférez-vous, jouer une finale de Coupe d’Afrique ou une participation au Mondial ? 
Les deux, tout simplement ! Chaque compétition a son charme et on voudrait les jouer à fond.

Quel est le rôle qui vous convient le mieux en sélection, offensif ou défensif ? 
Je peux même jouer comme arrière gauche lorsqu’il s’agit de mon pays. J’ai toujours rêvé de jouer en Equipe nationale et ça restera un rêve à chaque fois que je la rejoindrai. Je ressens une grande fierté lorsque je porte ce maillot. C’est pour vous dire que je n’ai pas de préférence dans les postes. Entre 6 et 8, il n’y a pas de grandes différences à mes yeux.

Après vos prestations avec Schalke, certains estiment que vous serez le point fort de la sélection lors du prochain match face au Nigeria… 
Le point fort, non. Je pense que nous avons de grands joueurs offensivement et défensivement. De plus, je pense que ce match ne se gagnera pas individuellement. Il faut qu’on soit forts collectivement pour pouvoir faire un bon résultat.

Selon vous, quel est le dispositif tactique qui convient le mieux à la sélection, le 4-3-3 ou le 3-5-2 ? 
Honnêtement, je ne sais pas. Ça reste le choix du coach. Pour moi, le plus important est de marquer des buts et de ne pas en prendre.

Un dernier mot pour le peuple algérien… 
Continuez de nous soutenir comme vous le faites tout le temps. Et j’espère qu’on obtiendra les résultats qu’on mérite.

———————

Stambouli : «Nabil est devenu meilleur que celui que j’ai connu à Tottenham»
Benjamin Stambouli s’est exprimé au micro d’El Heddaf TV à propos de son coéquipier en club, Nabil Bentaleb, qu’il avait déjà connu chez les Spurs de Tottenham.

Que pensez-vous de votre coéquipier l’Algérien Nabil Bentaleb ?
Bon, Nabil n’est pas nouveau pour moi. On s’est déjà connus auparavant puisqu’on a joué ensemble en Angleterre, à Tottenham précisément. Déjà à cette époque-là, il était jeune, dynamique et ambitieux. Il était aussi bon sur le terrain. Maintenant, je vois qu’il a progressé encore. Il est devenu très bon et il marque des buts. Il a beaucoup évolué.
Vous pensez qu’il va rester encore à Schalke 04 ?
Sincèrement, je ne peux rien vous dire. C’est du ressort de la direction du club. Je sais qu’il est venu à Schalke sous forme de prêt. C’est prématuré d’en parler. Je pense qu’il faudra attendre la fin de la saison.
Son point fort, c’est offensivement ou défensivement ?
Les deux. Il est fort offensivement puisqu’il marque beaucoup de buts ces derniers temps, et même défensivement, il récupère un nombre important de ballons au milieu du terrain.
Vous a-t-il parlé de la sélection algérienne ?
(Rires.) Oui, il m’en a parlé. Après, on verra. Nabil est un joueur qui se donne à fond, que ce soit en club ou en sélection. Il veut toujours gagner. C’est son point fort.

———————————-

Matija Nastasic : «Il s’est bien adapté avec le groupe»
«Nabil Bentaleb est un très bon joueur. Vous avez sans aucun doute suivi son parcours en ce début de saison avec Schalke 04. Il s’est adapté comme il se doit avec le groupe. Je pense aussi qu’il est complet puisqu’il peut jouer dans n’importe quel schéma.»

Markus Weinzierl (entr. Schalke 04) : «Un joueur important»
«Nabil Bentaleb est un joueur important pour nous. Malgré le fait qu’il soit jeune puisqu’il n’a que 21 ans, c’est un joueur très important dans notre échiquier. Depuis sa venue en provenance de Tottenham, le rendement de l’équipe s’est nettement amélioré.»

—————————

Benedikt Howedes : «Bentaleb est énorme»
Le capitaine de Schalke 04, Benedikt Howedes, s’est exprimé au sujet de Nabil Bentaleb : «C’est un énorme joueur. Il est pétri de qualités. Je pense qu’il est en train de rendre d’énormes services à Schalke 04. J’espère qu’il va rester avec nous le plus longtemps possible pour nous aider encore.»
«Je n’oublierai jamais ce fameux match face à l’Algérie»
Howedes évoque aussi la rencontre Allemagne-Algérie de Coupe du monde 2014 : «C’est un grand match. L’Algérie a fermé les espaces et nous avons trouvé du mal à gagner. Heureusement que nous nous sommes imposés.»

————————–

Phil Neumann : «Il a marqué des buts importants»
«Nabil a marqué des buts très importants avec Schalke 04 et qui nous ont offert des points importants. Je pense que sa venue est une bonne affaire pour nous.»

Denis Aogo : «Il est promis à une très belle carrière»
«A mon avis, Nabil est promis à une très belle carrière, notamment sur le plan international. Il a d’énormes qualités, que ce soit techniques ou même physiques. C’est aussi quelqu’un qui se crée beaucoup d’occasions.»

Ralf Fahrmann : «Il est en nette progression»
«Je vois en lui un grand joueur. Je pense qu’il va aller encore loin car il est pétri de qualités, mais surtout en nette progression. De match en match, il progresse plus.»

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
27 queries in 0,446 seconds.