Dziri, Anderson, Ammour, Bourahli : que faut-il de plus ?

mercredi 28 janvier 2009 à 19:44
Source de l'article :

28012009usma.jpg

C’est demain après-midi que les Rouge et Noir tenteront d’ouvrir une nouvelle page en affrontant la JSMB, en match retard. Pour cela ils doivent renouer avec la victoire, car les partenaires de Ammour n’ont pas connu la victoire depuis le 14 novembre 2008 (devant le NAHD au stade de Bologhine 3-0).

Ce jeudi, l’USMA n’a pas d’autre choix que de gagner. Après l’élimination en coupe d’Algérie face au PAC, une seule phrase revenait dans la bouche des joueurs : «C’est bon, on a touché le fond, il n’y a pas plus catastrophique que cela.»
La direction du club, quant à elle, ne trouvait pas d’autres solutions à une série de huit défaites consécutives que d’espérer s’en sortir par le changement du staff technique.
Depuis déjà presque une semaine, Mouassa est à la barre technique du club de Soustara, avec comme première mission renouer avec les victoires, même s’il a déjà réussi cela en match amical face à l’USMB. Maintenant, il est appelé à rééditer cela dans son premier match officiel. Il a déjà déclaré qu’il y aura un changement dans les mentalités, mais une continuité dans le travail.

Les atouts sont là
Pour cela, le coach dispose de bons atouts pour réussir son coup. Pour ce match face à la JSMB, les Rouge et Noir utiliseront l’arme lourde, avec Dziri et Bourahli de retour, aux côtés de Ammour et Anderson. Avec cette armada de joueurs qui réunit talent et expérience, on se demande ce qu’il faudra de plus. Et si l’USMA ne s’en sort pas avec ceux-là, il faudra carrément changer de discipline. Plus encore, avec ces éléments, il ne manque que Zeghdoud et Achiou pour voir de nouveau l’USMA des beaux jours réapparaître, il faut juste se demander s’il y aura la même détermination et le même état d’esprit.

La responsabilité sera sur ces joueurs
Pour la rencontre de demain, on assistera à une première où Dziri, Ammour, Bourahli et Anderson joueront côte à côte, bien que le premier trio ait déjà connu une défaite ensemble au match aller devant El-Ismaïly en coupe arabe. C’était d’ailleurs le premier match de Bourahli de la saison, et si ce dernier avait rejoué après, Dziri lui était indisponible pour blessure.
L’effectif des Rouge et Noir retrouvera pour l’occasion son effectif à 80%, si on excepte Hamidi, Harkat, Ouznadji, pas qualifiés, et Rial suspendu. Il ne reste plus d’excuses en cas d’un éventuel échec, d’autant plus que Fullone n’est plus là. Ce qui est sûr, c’est que l’USMA jouera ce jeudi la peur au ventre, malgré le travail psychologique effectué par Mouassa pour libérer son groupe.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
54 queries in 1,145 seconds.