MCA : Mebarakou : «Mon seul problème au MCA, c’était de me faire jouer arrière gauche»

mardi 8 août 2017 à 8:15
Source de l'article : Lebuteur.com

Prenant la décision de poursuivre l’aventure avec le Mouloudia, Zidane Mebarakou explique au micro d’El Heddaf TV les raisons qui motivaient ses envies d’ailleurs. Le défenseur central veut s’imposer comme une évidence après avoir connu une saison en demi-teinte.  

Comment vous sentez-vous dix jours après avoir repris les entraînements avec le groupe ?
Comme vous le constatez, la préparation se déroule dans les meilleures conditions. On suit avec minutie le programme qui nous a été concocté par le staff technique. Malgré la chaleur suffocante, on fait tout pour bien se préparer. Nous avons au quotidien deux séance. Chacun de nous se donne à fond afin de bien s’armer pour la saison prochaine qui s’annonce très excitante. 
Est-ce que le fait de travailler sans un entraîneur en chef influence négativement sur votre travail ? 
Sans complaisance aucune, nous sommes en train de bien travailler sous la houlette de Saifi qui fait de l’excellent boulot. Il est très profesionnel et il sait ce qu’il fait même si on lui reproche de manquer d’expérience. Mais Saifi possède un très gros vécu qui lui permet de prendre les rênes d’une équipe. Et puis il y a le préparateur physique qui fait lui aussi du très bon boulot. Alors, on ne ressent pas l’absence d’un entraîneur en chef. 
On sent que vous avez une volonté farouche d’attaquer la prochaine saison en force après avoir connu des hauts et des bas lors de l’exercice précédent ?
Je reconnais que je ne me suis pas montré sous mon meilleur visage la saison dernière. J’ai connu des hauts et des bas avec des moments très difficiles. Le fait de ne pas jouer régulièrement,  a fini par me faire  perdre mon rythme de compétition et la confiance avec. C’est ce qui m’a poussé à vouloir partir vers une autre destination. Je voulais rejoindre un club qui m’offrait la possibilité de me relancer. Mais grâce aux supporters et la direction du club, j’ai fini par changer d’avis. Je travaille très dur pour me montrer à la hauteur. Je veux tout donner afin de ne plus revivre le   scénario de la saison dernière. 
Vous disiez que vous n’étiez pas serein. Voulez-vous être plus clair ?
Eh bien sans vouloir rentrer dans les détails, j’ai vu des choses qui ne m’ont pas plu. Cela a eu pour effet de m’exaspérer. Mais ce qui m’a le plus énervé, c’est le fait de me faire jouer au poste de latéral gauche alors que je ne me sens pas du tout à l’aise dans ce registre. Jamais je n’aurais pu donner le meilleur de moi-même dans ce registre que je ne maîtrise nullement. Voyant que je n’étais pas du tout à mon aise, j’ai sollicité la direction du club afin de demander de partir dans un autre club où je pourrai me produire dans mon registre de prédilection. Je voulais retrouver le  statut que j’avais au MOB. Mais, je me suis heurté au niet de la direction qui refusait catégoriquement de me laisser partir.
N’aviez-vous pas eu d’autres problèmes au club ?
Non pas du tout. Je n’ai pas eu d’autres problèmes. J’étais très à l’aise avec tous les joueurs, les supporters et les dirigeants du club. Mon seul souci, c’était le fait de jouer comme arrière gauche. Le staff technique était libre de choisir la tactique la plus adéquate mais moi aussi, il était de mon droit de jouer dans mon poste de prédilection. 
La concurrence sera encore rude en défense centrale avec Demou, Bouhenna et Azzi qui peuvent tous prétendre à une place de titulaire… 
Mais moi, je n’ai jamais refusé la concurrence qui pousse chacun de nous à progresser. Et puis, j’entretiens de très bons rapports avec Bouhenna, Demou et Azzi qui sont mes potes. Il est logique que chacun de nous veuille prétendre à une place de titulaire. A moi de travailler avec le plus grand sérieux pour être au top lors de la reprise du championnat. Je veux me donner les moyens pour être dans le onze de départ. 
Est-ce que vous promettez aux Chnaoua de montrer un tout autre visage la saison prochaine ?
Absolument. Il faut savoir que si j’ai pris la décision de rester, c’est aussi à cause des supporters du Mouloudia qui m’ont soutenu dans les moments difficiles. Il est de mon devoir de montrer un tout autre visage la saison prochaine. Il faut bien hausser mon niveau de jeu surtout qu’on sera alignés sur quatre fronts.            

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
73 queries in 9,564 seconds.