MCA / Chaouchi de retour: «Je prouverai à mes détracteurs que je suis toujours au top»

mardi 8 novembre 2016 à 9:58
Source de l'article : Lebuteur.com

Ayant écopé d’une suspension de dix matchs, à l’issue de la dernière journée de championnat, Fawzi Chaouchi a vécu très mal cette sanction, alors qu’il était plus que jamais pressenti à retrouver les Verts. Mais grâce au soutien des Chnaoua qui lui vouent une admiration sans borne et aussi au président Omar Ghrib qui n’a pas hésité à proposer à son gardien un nouveau contrat, l’enfant de Bordj Menaïel est parvenu à s’accrocher. Après six mois loin de la compétition, Chaouchi a purgé contre le DRBT son dernier match de suspension. Désormais, le héros d’Oum Dourmane est opérationnel puisqu’il fera son retour, le week-end prochain, à l’occasion de la venue du CSC à Bologhine. Ce sera une première étape pour Fawzi qui doit se contenter pour l’instant de ce statut de doublure de Farid Chaâl, en attendant que l’occasion de revenir au premier plan s’offre à lui. Les Chnaoua se réjouissent du retour de leur coqueluche qui aura droit certainement à une standing-ovation.

Il a été titularisé à 36 reprises la saison dernière
Le moins que l’on puisse dire, c’est que la saison dernière contraste totalement avec celle de 2016-2017 pour FawziChaouchi. Et pour cause, lors de l’exercice précédent, l’enfant de Bordj Menaïel affichait des statistiques ahurissantes, puisqu’il a disputé 36 matchs surles 37 au menu du Mouloudia. En réalité, Chaouchi n’avait manquait qu’une seule affiche, c’était face au RCA en championnat au stade du 5-Juillet. En d’autres termes, Chaouchi a frôlé la perfection au niveau du temps de jeu, ce qui est loin d’être le cas actuellement puisqu’il va falloir encore s’armer de patience, avant de retrouver une place de titulaire. A cette même époque et au même stade de la compétition, le longiligne portier du MCA comptait déjà 810’ de jeu. L’objectif cette année pour Fawzi sera de bouleverser la hiérarchie établie, surtout que Farid Chaâl se trouve dans une forme olympique.

«Je prouverai à mes détracteurs que je suis toujours au top»

Votre sentiment, après avoir purgé les dix matches de suspension ?
Je suis très heureux et surtout soulagé, car c’est la fin d’un cauchemar. J’ai vécu des moments très difficiles car il fallait suivre le parcours de son équipe avec un certain détachement. Je tiens à remercier tous ceux qui m’ont soutenu durant cette pénible période.
Avec du recul, vous ne regrettez-vous pas ce qui s’est passé entre vous et Belhani ?
Je ne veux pas ressasser le passé. Mais je tiens à nouveau à préciser que je n’ai jamais agressé Belhani ni causé sa blessure. Je ne devais pas prendre part à ce match, à cause de ma blessure. Mais je me suis sacrifié pour la bonne cause, car le club avait besoin de moi.
Durant votre absence, il y a eu le départ de Menad. Votre avis à ce sujet ?
Menad a fait du bon boulot mais par la suite, les résultats n’ont pas suivi. Maintenant si Menad a quitté le club, c’est pour des raisons personnelles. Et il faut respecter son choix. Ainsi va la vie d’un entraîneur.
Un mot sur la venue de Mouassa ?

Je connais bien Mouassa qui est un entraîneur qu’on ne présente plus. Il a drivé les plus grands clubs du pays et a remporté la Coupe de la CAF avec la JSK. Je pense qu’il est l’homme de la situation. Il faudra qu’on aide le staff technique dans sa mission.
Le coach vient de déclarer que vous étiez pour lui le numéro un en Algérie, malgré votre suspension…
Cela me touche beaucoup, surtout venant d’un entraîneur chevronné comme Mouassa. Cela me motivera à travailler encore plus pour répondre aux attentes de mon club.
Votre regard sur le début de saison de votre équipe ?
Nous sommes en train de réaliser un très bon début de championnat, comme l’atteste la position du club avec un match en moins. Nous avons un très bon groupe et nous avons cette détermination à réaliser de très belles choses cette saison.
Votre retour coïncide avec l’approche de la Coupe d’Algérie et la Coupe de la CAF. Cela vous offre plus de chance de reconquérir votre place de titulaire…
La concurrence ne m’a jamais fait peur. C’est vrai qu’il y a la blessure de Boussouf à qui je souhaite un prompt rétablissement, et Chaâl qui fait de très bons matchs. Ce sera à moi de redoubler d’efforts, pour convaincre le coach de me faire confiance. Il y a la Coupe de la CAF que je veux gagner avec le Mouloudia.
Mais avec cette longue absence, vous aurez bien du mal à retrouver votre niveau de jeu…
Je ne suis pas d’accord avec cette analyse car j’ai pris part aux stages de préparation du club. Je travaille très dur àl’entraînement. A partir de là, j’estime être compétitif. Mais moi, je ne veux pas rentrer dans ces débats. Moi, je préfère réserver sur le terrain ma réponse à tous mes détracteurs.
Est-ce que vous êtes prêt à affronter le CSC, si le coach vous demande de jouer cette rencontre ?
Bien évidemment que je suis prêt. Le fait d’être resté six moins loin des terrains n’a eu aucune incidence sur ma forme.
Comment voyez-vous ce match face au Chabab de Constantine ?
On n’a pas le choix, il faut qu’on gagne ce match surtout que l’USMA se rendra la semaine prochaine à Oran pour affronter le MCO. A nous de saisir l’occasion pour nous rapprocher encore plus de cette place de leader.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
21 queries in 0,429 seconds.