JSK/ Les joueurs se plaignent de Mouassa à Hannachi : «Il doit revoir sa méthode de communication»

lundi 17 octobre 2016 à 10:01
Source de l'article : Lebuteur.com

Ziaya et Boulaouïdet convoqués, tous les autres joueurs ont tenu à y assister 

Direction-joueurs, la grande explication

Rien ne va à la JSK ! La guigne suit toujours ce prestigieux club, qui depuis quelque temps, peine à gagner à domicile. Cette saison, les Jaune et Vert ont joué quelques rencontres chez eux, mais malheureusement, ils n’ont réussi à gagner aucune. Et le faux pas de samedi dernier était la goute qui a fait déborder le vase. En plus du rendement tout juste moyen de l’équipe, certains joueurs donnent l’impression qu’ils patinent. C’est ce qu’a constaté d’ailleurs, le premier responsable technique, Kamel Mouassa, qui n’a pas hésité à accuser ses poulains, particulièrement les attaquants qui, selon lui, ne fournissent aucun effort. Devant cette situation d’urgence, la direction et pour prendre des décisions fermes, a décidé de convoquer les deux attaquants, Boulaouïdet et Ziaya pour s’expliquer devant le président Hannachi et les autres dirigeants. Mais une fois au courant, les coéquipiers de Riad ont décalé de quelques minutes la séance de travail pour assister et soutenir leurs camarades. Selon eux, tout le monde est responsable des mauvais résultats et pas seulement les attaquants. Donc, nous allons en profiter pour vous donner tous les détails afin que vous soyez au courant de tout.
Les deux attaquants se sont expliqués devant Hannachi, Chioukh, Benabderahmane et Zafour
Comme rapporté par nos soins dans notre précédente édition, deux joueurs kabyles ont été convoqués hier matin, dans le bureau du président Hannachi pour donner des explications concernant leur rendement jugé tout juste moyen pour ne pas dire faible. Ainsi, en sept matchs, ces derniers n’ont inscrit aucun but, et devaient se justifier devant les dirigeants, qui voulaient comprendre ce phénomène. Selon nos informations, quatre responsables étaient présents, Hannachi, Chioukh, Benabderahmane et Zafour. Ces derniers ont posé des questions aux deux avant centres pour se rassurer. Voilà ce que Ziaya et Boulaouïdet ont dit.
«On n’est pas des tricheurs, c’est juste la chance qui nous tourne le dos»
Pas trop affecté par la décision de la direction, Ziaya et Boulaouïdet étaient les premiers à répondre présents à la demande des responsables. Sans trembler, ils se sont dits qu’ils jouent à fond et que la chance leur tourne souvent le dos : «Ne nous sommes pas des tricheurs. On se donne à fond à chaque entraînement et on essaye d’apporter un plus à cette grande équipe. On ne pense pas qu’il existe un joueur qui ne souhaite pas mettre des buts. C’est juste la chance qui nous tourne le dos. Nous allons continuer à travailler dans la sérénité afin qu’on soit à la hauteur à l’avenir.»
La solidarité d’Asselah and Co
Une fois l’information répandue, au moment ils devaient s’entraîner, Asselah et les autres joueurs, très solidaires, ont préféré décaler l’exercice pour assister à la réunion et dire leur vérité. Selon eux, toute l’équipe est responsable des résultats enregistrés depuis le début de saison et pas seulement Boulaouïdet et Ziaya. Ils ont aussi tenu à expliquer au président que les conditions de travail sont devenues difficiles ces derniers temps. Autrement dit, la méthode de communication doit être revue.
Les joueurs à Hannachi : «On doit revoir la méthode de communication» 
Profitant de leur présence dans le bureau du président, les joueurs ne sont pas allés par le dos de la cuillère pour étaler toute la vérité. Selon eux, les conditions de travail sont devenues pénibles. Ainsi, la communication doit s’améliorer : «Puisqu’on est là, alors il faut tout dire. Nous n’avons pas trop apprécié la manière avec laquelle on communique avec le coach. Il faut peut-être revoir certaines choses.»
Hannachi : «Alors vous devez vous expliquer devant le coach mardi»
Surpris par les déclarations des joueurs et de ce qu’ils reprochent à leur coach, Hannachi a invité tout le monde à une réunion, mardi matin : «Puisque c’est comme ça, vous devez vous expliquer devant le technicien mardi matin, à l’occasion de la reprise. Nous allons tout déballer et essayer de repartir du bon pied.»
 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
12 queries in 0,428 seconds.