CRB / Alain Michel : «Si je reste, ce sera uniquement pour les joueurs»

dimanche 16 octobre 2016 à 9:15
Source de l'article : Lebuteur.com

La direction du Chabab de Belouizdad a multiplié les réunions avec le technicien français, Alain Michel, pour essayer de le dissuader de quitter le navire belouizdadi, notamment suite à la dernière défaite du CRB face au CSC ainsi que les incidents qui s’en sont suivis. Reda Malek et ses dirigeants ne sont pas prêts à opérer une nouvelle fois des changements au niveau de la tête de la barre technique du club, surtout à ce moment critique de la saison où l’équipe est plus que jamais dans le besoin de stabilité et de sérénité pour retrouver une spirale positive dès les prochaines journées du championnat. Le chairman belouizdadi a donc renouvelé sa confiance en son entraineur lors de récentes réunions, après le match et par deux fois hier. Même si Alain Michel semble décidé à partir, du côté de la direction du club, on se veut optimiste. De nouvelles réunions sont prévues aujourd’hui et demain et ce dans le but de convaincre le coach français de poursuivre son aventure du côté de Laâquiba.
Le coach déterminé à quitter le navire
De son côté, le technicien français semble plus que jamais décidé à mettre fin à sa deuxième aventure avec le CRB. Selon une source bien informée, Alain Michel est dégoûté de tout ce qui se passe dans l’entourage du club, notamment ces derniers temps avec cette pression négative qui pèse sur les joueurs ainsi que les derniers incidents survenus à l’issue de la rencontre perdue face au CSC et cette attaque contre le bus qui transportait les joueurs vers l’hôtel. Des conditions qui ne lui permettent pas de faire son travail tranquillement et qui ne l’incitent nullement à rester encore quelque temps à la tête de la barre technique du CRB.
«Rien ne m’incite à rester»
Joint par téléphone hier, le technicien français est revenu sur les derniers incidents après le match du CSC ainsi que sur sa décision de démissionner de son poste : « Tout me pousse à partir, surtout l’ambiance qu’il y a autour du club durant la semaine et lors de nos rencontres à domicile. Sincèrement, on ne peut pas travailler dans pareilles conditions. Ni moi, ni les joueurs pouvons apporter un plus à l’équipe dans un climat aussi tendu et hostile comme celui que nous vivons ces derniers temps. Pour décrocher des résultats positifs, il faut beaucoup de travail certes, mais il faut aussi du soutien et de la sérénité. Et en l’absence de ces ingrédients-là, je ne peux pas rester encore au Chabab. Ma décision de partir est réfléchie et je ne changerai pas d’avis. »
«Si je reste, ce sera uniquement pour les joueurs»
Même s’il se dit déterminé à partir et que sa décision est irréversible, Alain Michel évoque avec regret le fait de quitter le club et de laisser les joueurs dans une période aussi difficile et surtout aussi cruciale que celle qui se profile : « Le club connaît une période assez difficile, certes, mais on est encore au début du championnat, et il reste plusieurs rencontres pour se ressaisir. Ce n’est pas évident pour moi de partir et de laisser les joueurs face à cette situation. Je peux vous dire que c’est la seule chose qui me donner à réfléchir. D’ailleurs, si je reste, je le ferai uniquement pour eux. »

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,464 seconds.