“Raid envie d’Algérie” Alger-Tamanrasset: Un challenge pour la promotion du tourisme national

mercredi 2 novembre 2016 à 11:24
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Ce raid est une opportunité pour ceux désirant faire des rencontres, tout comme pour ceux qui sont en quête de quiétude et de spiritualité.

La caravane des participants au challenge touristique automobile “Raid envie d’Algérie”, lancée récemment depuis l’hôtel El-Aurassi à Alger, est arrivée, mardi, à Tamanrasset. Organisée par l’agence de voyages et de tourisme, M’zab Tours, elle a parcouru, en six étapes, un trajet de 2 200 kilomètres sur la RN1 traversant les villes de Djelfa, de Ghardaïa, d’El-Ménéa, d’In-Salah avant d’atteindre la capitale de l’Ahaggar.

Après plus d’une semaine de route, les chanceux participants ont pu découvrir les sites panoramiques et de magnifiques paysages touristiques que recèle notre pays qui jouit de potentialités énormes et de richesses inestimables. “L’opération s’inscrit dans le cadre de la promotion du tourisme national à travers une offre qualitative du produit montrant la diversité touristique de différentes régions algériennes”, indique Ahmed Hamdaoui, participant et responsable de l’agence touristique,Takouba.

Il est à noter que les étapes du parcours n’ont pas dépassé 400 km par jour, et ce, afin de permettre aux participants de rouler la matinée et de visiter une multitude de sites pendant les haltes. La caravane, composée d’encadreurs, d’aventuriers avides de découvertes inédites et à la recherche d’expérience, a regroupé 47 personnes. Selon notre interlocuteur, plusieurs émigrés et étrangers ont pris part à ce raid, dont deux Français, un Allemand et un Palestinien. L’opportunité s’est aussi offerte à des personnes désirant faire des rencontres et à celles en quête de silence et de spiritualité. Le “Raid envie d’Algérie” dans cette édition coïncidant avec la célébration du 62e anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale offrira, sans nul doute, l’occasion de découvrir toutes les facettes de cet éden terrestre. Pour rappel, le départ de la caravane a eu lieu le 25 octobre écoulé à partir d’Alger vers Djelfa où ont été prévues des sorties touristiques et des animations folkloriques au profit des participants qui ont repris la route, le lendemain, vers Ghardaïa à la découverte, entre autres points de visite, du souk de la ville, des magasins d’artisanat et du mausolée de Sidi- Brahim.
Avant d’arriver à Tamanrasset, où sont programmés des circuits touristiques, la caravane a marqué des haltes à El-Ménéa, à In Salah et à Moulay Lahcen, apprend-on des organisateurs qui disent avoir mobilisé 15 véhicules pour l’encadrement, des camions pour le transport des véhicules des participants au retour de Tamanrasset, un camion catering pour la cuisine, un camion-citerne pour l’eau, deux groupes électrogènes et un camion sanitaire (W.C. mobiles).
Des équipements pour bivouac, une ambulance dotée de tous les moyens médicaux et un véhicule pour l’assistance technique et mécanique du matériel roulant ont également été déployés en vue de réussir le challenge qui se veut une étape de préparation du grand “Raid des reines” prévu, pour sa 2e édition, en mars prochain.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
31 queries in 0,596 seconds.