Mercredi 25 juillet à 14:54
Algérie : Dépasser la barre de 14 médailles olympiques

Algérie : Dépasser la barre de 14 médailles olympiques

Les athlètes algériens présents aux JO-2012 de Londres se fixent l’objectif de dépasser la barre de 14 médailles jusque là offertes à l’Algérie à l’occasion des jeux olympiques. En effet les espoirs sont portés particulièrement sur les boxeurs, habituels pourvoyeurs des médailles lors des précédentes éditions (1984, 1992, 1996, 2000), avec six médailles dont une or obtenue par feu Hocine Soltani, lors des JO-1996 d’Atlanta.

Il faut remonter aux JO-1984 de Los Angeles, pour voir deux pugilistes algériens offrir à l’Algérie ses premières médailles olympiques : Mohamed Zaoui, (Bronze, 71-75kg), et Mustapha Moussa (Bronze, 75-81 kg).

Toutefois, le plus grand mérite revient à Hassiba Boulmerka, la première à avoir fait retentir l’hymne national « Kassaman » dans le plus grand rassemblement du sport olympique dans le 1.500 m (Dames) lors du rendez-vous espagnol de Barcelone.

A Barcelone, une autre médaille olympique (en bronze) est tombée dans l’escarcelle algérienne grâce au boxeur, le regretté Hocine Soltani qui sera également le seul sportif algérien jusque-là, à avoir gagné deux médailles, en raflant quatre ans plus tard à Atlanta (1996), la médaille d’or.

Au rendez-vous américain, l’illustre champion olympique et mondial, Noureddine Morceli, a réussi dans sa course favorite (1.500m) à effacer son incroyable échec barcelonais, en montant cette fois sur la plus haute marche du podium.

Cette distance de 1.500m reste d’ailleurs l’épreuve privilégiée des athlètes algériens, après que Nouria Merah-Benida, eut réalisé l’un des plus grands exploits des JO-2000 de Sydney en s’adjugeant à la surprise générale l’or de la course reine de l’athlétisme.

Outre l’athlétisme (6 médailles dont 3 en or) et la boxe (6 médailles dont une en or), le judo est la 3e discipline porteuse de médailles aux jeux olympiques grâce à l’argent d’Amar Benikhlef, (-90 kg), et le bronze de Soraya Haddad, (-52 kg), et qui restent les seuls médaillés de la dernière édition olympique de Pékin (2008).

Habituée aux podiums olympiques (Los Angeles 84, Barcelone 92, Atlanta 96 et Sydney 2000), la boxe algérienne qui a raté ses deux dernières sorties d’Athènes (2004) et de Pékin (2008) doit, à Londres, une revanche au public algérien qui place tous ses espoirs sur un groupe expérimenté et bien préparé pour les joutes 2012.

Le judo, la seule discipline du sport algérien couronnée à Pékin ambitionne de continuer sur sa lancée comme l’a promis Soraya Haddad, (-52 kg) qui prendra part à Londres à sa 3e aventure olympique après 2004 et 2008. Aux JO-2012 de Londres, l’Algérie sera représentée par 39 athlètes dont 12 volleyeuses, engagés dans 12 disciplines.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source

articles similaires Algérie360
articles similaires Algérie360

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook