Algérie - Egypte : J - 4

mercredi 3 juin 2009 à 11:56
Source de l'article :

arton127736-c77f3.jpgLes retrouvailles algéro-égyptiennes approchent à grands pas, les deux nations vont croiser le fer, dimanche prochain en nocturne (20 h), sur le terrain du stade Tchaker de Blida dans le cadre de la seconde journée des éliminatoires unifiées de la CAN et du mondial 2010.

Chaque équipe a concocté son plan d’action pour être prête le jour J. Rabah Saâdane, compte tenu du grand engouement qu’a suscité ce choc nord-africain depuis plusieurs semaines, a pris refuge avec ses poulains dans la région toulonnaise (sud de la France), plus précisément au luxueux centre de Castellet. Les Verts se préparent loin de la pression populaire.

Ils ne retourneront au pays que vendredi prochain, 48 heures seulement avant la confrontation. Depuis hier, le contingent des Verts a affiché complet avec l’arrivée du pensionnaire de Sienne (Italie), Abdelkader Ghazal, et de celui d’AEK Athènes (Grèce), Rafik Djebbour. Rafik Saïfi, non concerné par le rendez-vous égyptien pour cause de suspension, a retardé son arrivée pour hier soir.

Ils sont les derniers arrivés après Mansouri, Ziani, Bouguerra et Ghilas qui ont, comme prévu, rallié Toulon lundi dernier.

C’est dire que l’entraînement prévu hier au stade Giminos devait s’effectuer avec la présence de tous les joueurs. Saâdane axe actuellement son travail sur le volet psychologique, un facteur important, voire déterminant en prévision de la joute de ce dimanche.

Le coach n’a cessé de mettre en avant « les bonnes conditions dans lesquelles se préparent ses joueurs et l’esprit de responsabilité qui les anime, eux qui sont décidés à gagner contre l’Egypte ».

Les coéquipiers de Karim Ziani rejoindront vendredi le pays pour peaufiner leur préparation dans le centre sportif de la première région militaire (Blida). Saâdane y a programmé une conférence de presse pour samedi.

Shehata sous pression

De leur côté, les Egyptiens se préparent dans la discrétion. Après un stage de quelques jours à Mascate (Oman), ponctué par un match amical remporté face à la sélection locale (1-0), les hommes de Hassan Shehata sont revenus au Caire pour leur dernière étape de préparation d’avant Algérie – Egypte.

Depuis hier, 28 joueurs sont en regroupement au Caire ; 23 joueurs seulement effectueront le déplacement à Alger vendredi prochain. Le groupe est au complet après l’arrivée des pensionnaires d’Al Ahly, à savoir Ahmed Fethi et Ahmed Hassan.

Cependant, l’entraîneur Hassan Shehata est au centre d’une polémique largement reprise par les médias locaux. Shehata a été critiqué avec virulence par l’entraîneur de Harass El Houdoud, Tarek Achiri, qui l’a accusé de vouloir saboter son équipe en convoquant ses joueurs pour le stage d’Oman, privant ainsi le club Harass El Houdoud de ses meilleurs joueurs en coupe de la CAF. Shehata a condamné la réaction d’Achiri.

Conséquence, la fédération égyptienne a sanctionné ce dernier et ouvert une enquête. La télévision égyptienne a tenté, hier, de calmer le jeu en insistant sur le fait de veiller, avant tout, sur les intérêts du pays.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
55 queries in 4,528 seconds.